Mini Grand défi: du soleil et des sourires

L'enseignante responsable du Mini Grand défi, Véronique Boivin,... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

L'enseignante responsable du Mini Grand défi, Véronique Boivin, de l'école primaire Antoine-de-Saint-Exupéry est ici entourée par quelques-uns de ses élèves. Parmi eux, Joanie Gagné (en bleu), Rébecca Turcotte, Mary-Soleil Nepton entourent l'enseignante. Lucas Tremblay-Deschênes, en orange, apparaît à droite.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le parc St-Jacques du secteur Arvida, à Saguenay, respirait la bonne humeur et la crème solaire mardi midi. Plus de 320 jeunes se préparaient alors à reprendre leur randonnée de vélo de 30 kilomètres sous les chauds rayons du soleil, réalisant ainsi leur Mini Grand défi.

Les jeunes et les encadreurs, lors du départ... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 3.0

Agrandir

Les jeunes et les encadreurs, lors du départ au Vieux-Port de Chicoutimi.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Plus de 320 jeunes du primaire ont pris... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 3.1

Agrandir

Plus de 320 jeunes du primaire ont pris part au Mini Grand Défi. Ils prennaient ici leur départ de la Zone portuaire, mardi matin.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

La quatrième édition a rassemblé des jeunes de cinquième et sixième année du primaire de 10 écoles de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay. Cette quatrième édition du Mini Grand défi, qui se veut un clin d'oeil au Grand défi Pierre Lavoie (GDPL), a rassemblé un nombre record de participants.

L'événement n'est toutefois pas associé directement avec le GDPL cette année, comme cela a été le cas par les années passées. L'organisation du Mini Grand défi, bien rodée, s'est chargée d'orchestrer l'activité, en pouvant compter sur le support de plusieurs commanditaires.

Les jeunes, encadrés par une cinquantaine d'adultes et de membres du club cycliste Acidose Lactique, ont pris le départ du Vieux-Port de Chicoutimi en matinée. Ils ont circulé sur les pistes cyclables du secteur du Bassin, puis de Saint-Jean-Eudes et des installations de Rio Tinto Aluminium à Arvida avant de s'arrêter au parc St-Jacques.

« Le but de l'activité est de faire la promotion des saines habitudes de vie. Le Mini Grand défi a vu le jour à l'école Antoine-de-Saint-Exupéry de Chicoutimi et maintenant nous sommes plusieurs écoles de la Commission scolaire à y participer », s'est réjouie l'organisatrice, Véronique Boivin, enseignante en cinquième année.

Les jeunes s'apprêtaient à prendre le chemin du retour lors du passage du Quotidien. Des élèves de l'école Antoine-de-Saint-Exupéry devaient les accueillir à leur arrivée au Vieux-Port de Chicoutimi après avoir marché cinq kilomètres.

Le soleil était au rendez-vous mardi pour la... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 4.0

Agrandir

Le soleil était au rendez-vous mardi pour la randonnée de vélo. Les jeunes et leurs encadreurs quittent ici le parc St-Jacques, à Arvida, après leur heure de dîner.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Un beau défi à relever pour les jeunes

« C'est un beau défi, rouler 30 kilomètres pour les jeunes, ils sont très contents et excités », a commenté Véronique Boivin, l'enseignante organisatrice du Mini Grand défi, entouré par ses élèves, fébriles, qui ne semblaient pas du tout épuisés par les 15 kilomètres qu'ils venaient de parcourir.

Les jeunes ont pu se préparer à l'activité en accumulant des cubes énergie en mai dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie et en se préparant à apprendre à rouler en peloton. La majorité des jeunes ont apporté leur vélo mardi pour prendre part à la randonnée. Pour ceux qui n'en avaient pas, l'organisation leur en a fourni un. Un seul jeune a dû abandonner le défi en matinée.

Rébecca Turcotte, en cinquième année, adorait sa journée. « C'est vraiment l'fun! Je préfère les bouts de piste cyclable où c'est plat », a lancé la jeune fille qui s'était bien préparée en vue de la randonnée.

« C'est une belle journée avec les amis et il fait beau » s'est pour sa part réjouie Joanie Gagné, une élève de cinquième année, une fille sportive qui a pratiqué la danse, le volleyball et l'équitation, notamment.

Mary-Soleil Nepton, de son côté, était motivée à l'idée de participer à ce défi. « Je suis une fille active. J'aime beaucoup ça parce qu'il fait chaud. J'aime ça, pédaler! Ce que je préfère, ce sont les côtes », a partagé l'élève de sixième année.

Pour Lucas Tremblay-Deschênes, faire du vélo était tout naturel mardi. Le jeune de cinquième année en fait depuis l'âge de cinq ans, et n'hésite pas à enfourcher son vélo à l'extérieur des activités prévues à l'école.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer