Tennis: Marie-Alexandre Leduc blessée

Marie-Alexandre Leduc s'est blessée à une cheville en... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Marie-Alexandre Leduc s'est blessée à une cheville en Turquie.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Blessée sévèrement à la cheville, Marie-Alexandre Leduc rentre au Québec plus tôt que prévu. La joueuse de tennis originaire de Jonquière a subi sa blessure dimanche, au début de la troisième manche de la finale de l'un des six tournois d'Antalya, en Turquie, doté d'une bourse de 10 000 US$.

À ce moment, Marie-Alexandre Leduc venait de remporter la deuxième manche 6-4 après avoir laissé filer la première 6-3 face à la Colombienne Maria Fernanda Herazo Gonzalez. Elle a finalement déclaré forfait après avoir tenté de continuer avec le pointage 2-1 pour son adversaire, mais la douleur était trop forte. La décision a rapidement été prise d'également annuler sa participation aux prochains tournois en Turquie, dont celui de cette semaine où elle devait affronter au premier tour l'Allemande Jennifer Rink.

«Il y a encore une très grosse enflure. On ne sait pas encore si c'est cassé», indique son père, Jean-François Leduc, ajoutant que des radiographies dans les prochains jours permettront d'avoir un diagnostic plus précis.

«Même si je la laissais là-bas, elle en a pour au moins un mois. Même si ce n'est pas cassé, c'est quand même une bonne entorse», d'annoncer sans détour le paternel, avouant sa déception face à la tournure des événements.

Cette blessure survient à un bien mauvais moment pour la Jonquiéroise qui connaissait de bons moments chez les professionnels après une première saison dans les rangs collégiaux américains à l'Université Clemson. Elle amassait les points avec régularité en Turquie et progressait au classement de la Fédération internationale de tennis (ITF). La semaine dernière, avant de se retrouver en finale, elle avait évincé la première favorite, la Slovène Nastja Kolar, en deux manches expéditives et identiques de 6-1. Sa participation à la finale lui avait permis d'éviter les qualifications lors du tournoi de cette semaine.

«La confiance était là. Elle jouait bien», de résumer Jean-François Leduc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer