Boxe: Guillaume Coudé expéditif

Guillaume Coudé a été expéditif, vendredi, dans le... (Photo courtoisie, Harold Blackburn)

Agrandir

Guillaume Coudé a été expéditif, vendredi, dans le cadre du gala pro-am présenté au Colisée de Sorel-Tracy.

Photo courtoisie, Harold Blackburn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Guillaume Coudé (6-1-1, 5 K.-O.) s'est montré sans pitié, vendredi, en signant une victoire expéditive contre le Gatinois Pascal Villeneuve (4-1-1, 2 K.-O.), dans le cadre du gala pro-am présenté vendredi au Colisée de Sorel-Tracy. Le Saguenéen n'aura eu besoin que d'un seul round pour gagner par K.O., après avoir expédié son adversaire au plancher à deux reprises. Tout cela en moins de 1mn40!

«Guillaume l'a envoyé deux fois au plancher et la troisième fois, (Villeneuve) était dans les câbles et l'arbitre n'a pas eu le choix de lui donner un compte», raconte l'entraîneur Michel Desgagné, très fier de son protégé. «Le combat a commencé comme on s'y attendait. Villeneuve est un bon technicien et il a un bon jeu de pied. Il s'est promené dans le ring, mais on avait décidé de commencer calmement et que Guillaume travaille avec sa main arrière. Villeneuve a voulu faire quelques charges et Guillaume l'a contré avec un crochet court. Guillaume est resté calme et il a suivi le plan de match à la lettre. Villeneuve a essayé d'attaquer, mais Guillaume était prêt. Avec sa main arrière, il avait un bon arsenal de coups», relate l'entraîneur du Club de boxe de Chicoutimi au téléphone, pendant que son protégé était sollicité de toute part.

Six mois après sa première défaite en carrière chez les pros, Coudé avait la ferme intention de renouer avec la victoire et il n'a pas fait dans la dentelle pour parvenir à ses fins devant une foule enthousiaste d'environ 1000 personnes. Faut dire qu'il est en pays de connaissance, puisqu'en tant que hockeyeur, il joue pour les Éperviers de Sorel-Tracy dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

Son entraîneur a d'ailleurs indiqué que Coudé serait au repos pour un bon mois au moins. «Il a toute sa saison de hockey (dans le corps) et il voyage énormément. Ça devient dur. Et ce combat a représenté beaucoup de stress. On s'y préparait depuis deux mois, avec intensité. On prévoyait que ce serait un dur combat et Guillaume était préparé pour livrer une grosse guerre», de rappeler Michel Desgagné.

Un autre homme fort de la LNAH, Joël «L'Animal» Thériault, a été tout aussi expéditif. Fidèle à lui-même, Thériault a rapidement mis hors combat son adversaire, Max Laflamme du club EnergyBox Québec. «Encore une fois, ç'a été trop facile pour Joël. Le combat a duré à peine une minute et demie. Joël a ramassé son opposant avec un uppercut de la main arrière et ça a été fini», a résumé Michel Desgagné.

Blackburn l'emporte

Parmi les six combats amateurs au programme, Dylan Blackburn a démarré la soirée sur une bonne note pour le Club de Chicoutimi en remportant par décision unanime son combat face à Maxim Croteau, du club Longueuil, chez les juvéniles 60 kilos. Par contre, chez les seniors 60 kilos, Amélie Gagnon-Tremblay a bataillé ferme, mais elle a dû concéder la victoire à Laurie Gervais de Montréal. «Une décision serrée», de conclure Michel Desgagné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer