Guillaume Coudé se sent d'attaque

Guillaume Coudé n'a pas eu de difficulté à... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Guillaume Coudé n'a pas eu de difficulté à faire le poids, jeudi, lors de la pesée officielle en vue de son combat de vendredi, contre Pascal Villeneuve dans la cadre du gala Pro Am présenté au Colisée Cardin de Sorel-Tracy.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Six mois après sa première défaite depuis ses débuts chez les pros, le boxeur de Saguenay, Guillaume Coudé (6-1-1, 5 K.-O.) a la ferme intention d'ajouter une victoire de plus à sa fiche, vendredi, alors qu'il affrontera Pascal Villeneuve de Gatineau (4-1-1, 2 K.-O.) dans le cadre du gala Pro Am présenté au Colisée Cardin, de Sorel-Tracy.

Jeudi, Coudé, 27 ans, n'a eu aucune difficulté à faire le poids, faisant osciller la balance à 174,7 livres. En entrevue téléphonique, l'homme fort des Éperviers de Sorel assure qu'il a tourné la page sur sa première défaite en carrière subie le 20 novembre dernier au même endroit, aux mains de Shakeel Phinn. Le Saguenéen s'était fait surprendre par K.O. technique dans les tout derniers instants du sixième et dernier round après avoir dominé les cinq premiers.

«Le dernier combat, ce n'était pas vraiment une défaite, mais il faut que j'accepte la décision. C'est quelque chose que je ne contrôle pas et je l'ai enlevé de ma tête, a-t-il indiqué. Ce combat (contre Villeneuve), je l'entrevois comme un autre, mais c'est sûr que je ne veux pas que la défaite se répète. Il faut que la fin soit meilleure.»

Bien sûr, le #19 des Éperviers sera en action devant son public, mais il compte bien ne pas se laisser emporter par les émotions. «Il faut juste que je reste calme. Je suis meilleur quand je suis calme et que j'écoute mes entraîneurs dans le coin. Quand je deviens agressif, c'est là que mon énergie baisse. Il faut que je reste calme et concentré et que je laisse aller mes mains. C'est vraiment la clé du succès», résume le boxeur-hockeyeur qui bataillera pendant six rounds.

Coudé assure qu'il est fin prêt côté forme physique. «J'ai suivi ce que me demandaient de faire mes entraîneurs et à l'entraînement, je faisais des combats simulés de 8-10 rounds. Je suis ''top shape''», assure-t-il.

Son entraîneur Michel Desgagné, du Club de boxe Chicoutimi, confirme que son protégé s'est bien préparé. «Guillaume a fait des rondes avec Francy (Ntetu). Il s'est entraîné très dur durant les deux derniers mois. Il est prêt. Il n'a pas eu de misère à faire le poids.»

Volet amateur

Le gala organisé par Eye of the Tiger Management, InterBox et Boxe Montréal propose six combats amateurs et quatre professionnels. Chez les amateurs, deux pugilistes du Club de boxe Chicoutimi seront en action. Dylan Blackburn donnera le coup d'envoi de la soirée en affrontant Maxime Croteau du club Longueuil chez les juvéniles 60 kilos. Amélie Gagnon-Tremblay, qui en sera à son 20e combat chez les seniors 60 kilos, affrontera une adversaire tout aussi expérimentée. Les deux Chicoutimiens prendront ensuite la direction de Terrebonne pour prendre part à la Coupe Imperium.

Une dizaine de boxeurs du Saguenay en action

Une dizaine de boxeurs du Saguenay seront en action, en fin de semaine, à Terrebonne, dans le cadre de la 4e édition de la Coupe Imperium. L'événement d'envergure internationale réunit 400 boxeurs durant les trois jours de compétition.

Le Club de boxe olympique de Jonquière (CBOJ) déléguera cinq pugilistes, mais seulement quatre combattront dans l'arène puisque Marie-Pier Simard-Ste-Marie n'a pas d'adversaire chez les seniors. Par contre, parmi les autres athlètes en action, on retrouve Esteban Tremblay, chez les juniors 69 kilos. Le protégé de l'entraîneur Hubert Malaison est impatient de livrer un combat, lui qui n'a pu voir l'action lors du gala de son club et dont l'adversaire prévu lors de son combat en Guadeloupe a déclaré forfait. Le jeune homme a donc hâte d'affronter son adversaire en demi-finale vendredi soir.

William Paquet aura un bon défi à relever chez les seniors 60 kilos, puisqu'en raison du nombre de candidats, la catégorie a été divisée en deux. Paquet évoluera en classe ouverte 20 combats et plus, qui compte six autres opposants.

Les deux autres représentants du club ont chacun quatre combats à leur actif. Charles Luce sera en demi-finale des juniors 60 kilos vendredi soir, tandis que Thomas Fitzmorris sera lui aussi en demi-finale, mais samedi, chez les juvéniles 58 kilos.

Chicoutimi

Pour sa part, le Club de boxe Chicoutimi a prévu envoyer huit pugilistes, mais deux d'entre eux sont vainqueurs faute d'adversaires, soit Alain Champagne chez les maîtres 91 kilos et Gabriel Tremblay chez les juvéniles 83 kilos.

L'entraîneur du club de Chicoutimi, Michel Desgagné, a demandé et obtenu une exemption pour Dylan Blackburn et Amélie Gagnon-Tremblay qui font partie du gala de vendredi au Colisée Cardin de Sorel-Tracy (voir autre texte). Ainsi, Blackburn sera en action samedi soir, en finale chez les cadets 61 kilos, tandis que Gagnon-Tremblay sera en demi-finale samedi.

Les autres pugilistes en action seront Charles-Antoine Bergeron (cadet 51 kilos), Jonathan Gauthier (senior 60 kilos), Jean-Michel Murray (senior 56 kilos) et Sébastien Gauthier (senior super lourd, 91 kilos et plus)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer