• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Du AAA à la 53e édition du Tournoi pee-wee de Jonquière 

Du AAA à la 53e édition du Tournoi pee-wee de Jonquière

Les joueurs des Espoirs feront le saut dans... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les joueurs des Espoirs feront le saut dans la classe AAA, l'an prochain, au Tournoi pee-wee de Jonquière.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La classe AAA fera son entrée lors de la 53e édition du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière.

Avec tout le remaniement de Hockey-Québec lors des derniers mois, le Saguenay-Lac-Saint-Jean aura, à compter de la saison prochaine, une équipe dans le AAA ainsi que le AAA relève tant dans le pee-wee que le bantam. La situation devenait donc propice pour que l'événement jonquiérois soit l'un des sept tournois à travers la province à accueillir le calibre pee-wee AAA et les deux équipes régionales seront de la partie.

«On est contents. On a commencé à travailler ce dossier à l'époque du 50e. On s'était fait répondre par les dirigeants de Hockey-Québec qu'étant donné qu'on n'avait pas de AAA dans la région, on ne pouvait pas accueillir la classe parce que ce serait seulement des équipes de l'extérieur», mentionne le responsable des communications du tournoi, Hervé Berghella, insistant sur la notoriété du tournoi qui a également pesé dans la balance. «À quelque part, on est un des plus gros tournois dans la province. On va être le tournoi le plus à l'est à accueillir le AAA», précise-t-il.

Les organisateurs du tournoi ont reçu la bonne réponse au début du mois et déjà, plusieurs équipes ont manifesté leur intérêt dont quelques-unes ont confirmé leur inscription. «La minute que la nouvelle est tombée, le téléphone a commencé à sonner. La réputation du tournoi est faite. Les équipes de l'extérieur veulent venir jouer ici et ça va être tout un ''trip'' pour eux», de faire valoir l'un des membres du comité organisateur, indiquant qu'avec cet ajout, plus d'équipes de l'extérieur feront les frais de la 53e édition. «Lors des dernières années, on pouvait quasiment faire un rapport de 50-50 entre les équipes de l'extérieur et de la région. L'an prochain, on devrait être plus autour de 60-40 avec les équipes de l'extérieur en majorité», d'illustrer Hervé Berghella.

Le AAA remplacera en quelque sorte le calibre AA qui était la classe la plus relevée lors des dernières éditions. Le BB sera l'autre calibre double lettre et le tableau sera complété par le simple lettre A et B. «On veut que nos équipes locales aient leur moment. C'est le fun aussi pour eux de participer à un gros tournoi chez eux», signale Hervé Berghella, ajoutant que plusieurs scénarios sont présentement sur la table pour le déroulement du tournoi, mais normalement, entre 48 et 52 équipes devraient y prendre part. «La raison est très logistique. Sur sept jours et deux arénas, on ne peut pas jouer plus que 22 matchs par jour. C'est mathématique», d'expliquer le responsable des communications, confiant que l'utilisation d'un troisième aréna n'est pas exclue dans certains scénarios si le besoin se fait sentir. «On aimerait mieux ne pas avoir à le faire. Au niveau logistique, tout transférer, ce n'est pas évident», reconnaît Hervé Berghella.

Pour la 53e édition, Marc-André Goudreault effectuera un retour à la présidence de l'événement, lui qui avait occupé cette tâche lors de la 51e édition, en 2015. Il succède à son collègue policier Dominic Néron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer