Des nageurs qui n'ont pas froid aux yeux

Une dizaine de nageurs ont inauguré la saison... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Une dizaine de nageurs ont inauguré la saison de la nage en eau libre dans la baie des Ha! Ha!

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Pelletier
Le Quotidien

Devant une vingtaine de curieux, une poignée des nageurs les plus courageux du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sont lancés vers 11 h samedi dans les eaux de la baie des Ha ! Ha ! pour inaugurer le début de la saison de la nage en eau libre.

Rien ne pouvait décourager Michelle Dauphinais et ses complices, pas même le retard de la saison. « On aurait voulu commencer la semaine dernière, mais la température ne le permettait pas. Il y avait encore beaucoup de glaces dans la baie », déplore celle qui était également derrière la baignade hivernale du 24 décembre.

La température clémente de samedi avant-midi avait cependant tout pour réjouir l'organisatrice. « C'est la première fois qu'on fait l'entrée dans l'eau avec une température aussi chaude », se réjouit Mme Dauphinais. La marée haute et la chaleur ont d'ailleurs permis aux eaux d'atteindre la barre des dix degrés Celsius, quelque quatre ou cinq degrés plus élevés qu'anticipés.

Si la majorité des nageurs y sont allés pour le maillot de bain conventionnel, certains irréductibles n'ont pas voulu laisser leur combinaison de côté devant les 51 degrés Fahrenheit qu'affichait le thermomètre. Mme Dauphinais assure qu'elle sera présente pour fermer la saison au début du mois d'octobre. La dame aimerait également créer ce qu'elle appelle « son club d'ours polaires » afin de braver les eaux froides même lors de la saison hivernale.

« Je veux faire connaître ce magnifique endroit. Je veux que les gens viennent nager ici », affirme Mme Dauphinais.

« C'est un sport qui requiert beaucoup de résistance physique et qui demande de connaître ses limites. Il est préférable de commencer avec un mentor et je suis prête à le faire gratuitement avec qui le veut bien », lance candidement l'organisatrice.

« Nous aimerions que l'événement devienne quelque chose de grandiose. Une tradition chaque année », ajoute-t-elle, satisfaite de la participation des adeptes.

L'organisatrice évalue également que la baie des Ha ! Ha ! offre un site d'entraînement parfait pour les triathlètes.

Selon la nageuse, plusieurs athlètes du club Endurance du Fjord s'y entraînent en vue de triathlons en raison des conditions de nage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer