Tour du silence: en circuit urbain

La conseillère municipale Josée Néron (2e à partir... (Photo courtoisie)

Agrandir

La conseillère municipale Josée Néron (2e à partir de la gauche) agira comme porte-parole de l'édition saguenéenne du Tour du silence. Cette activité gratuite aura lieu le mercredi 18 mai, à 18 h 30, à partir du pavillon d'accueil du parc de la Rivière-du-Moulin.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La conseillère municipale de Saguenay, Josée Néron, agira comme porte-parole de l'édition saguenéenne du Tour du silence qui aura lieu le mercredi 18 mai, à 18h30, à partir du pavillon d'accueil du parc de la Rivière-du-Moulin. L'activité est gratuite.

Le Club de vélo utilitaire du Saguenay (CVUS) organise pour la première fois cet événement qui se déroule simultanément partout au Québec

Le Tour du silence vise en effet à commémorer, partout dans le monde, les décès de cyclistes et à rappeler l'importance du partage de la route avec les automobilistes.

Cette année, le parcours saguenéen de 13 km sera roulé en plein centre urbain de Chicoutimi plutôt qu'en bordure du boulevard Talbot, à partir du Costco, comme c'était le cas pour les éditions précédentes.

«C'est pour nous un signe que la communauté cycliste désire faire valoir ses droits. En effet, la population a, selon nous, le droit à un réseau routier plus sécuritaire et mieux aménagé pour la pratique de déplacements utilitaires à vélo. C'est une condition essentielle pour que toute la famille puisse un jour adopter de saines habitudes de vie», a rappelé Marc Bouchard, vice-président du CVUS en conférence de presse.

Pour sa part, Josée Néron croit qu'il faut plus que jamais rappeler le respect mutuel qui doit régner entre les automobilistes et les cyclistes.

«Le cyclisme comme tendance, qu'il soit utilitaire, pour le vélotourisme ou pour le sport, gagne du terrain au Québec comme dans le monde. Les vélos continueront d'être de plus en plus nombreux sur les routes. Nous devons faire preuve de tolérance lorsque nous sommes en voiture et les cyclistes doivent respecter de façon stricte le Code la sécurité routière», explique-t-elle.

Au Québec

Pour l'édition 2016 chapeautée par la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), 24 initiatives régionales se tiendront simultanément sur le territoire québécois mercredi prochain. À cela s'ajoute un volet scolaire, lequel sera présenté pour une troisième année et sous différentes déclinaisons.

Ainsi, des écoles tiendront un mini-tour et organiseront des activités afin de sensibiliser les jeunes à l'enjeu du partage de la route (visite de policiers, jeux d'habiletés, atelier éducatif sur le maniement du vélo et les règles de sécurité...)

L'édition saguenéenne du Tour du silence sera organisée en collaboration avec les partenaires suivants: VO2, Club de vélo Synergie Sports Experts-Blackburn et Blackburn, Ville de Saguenay, Équipe du renouveau démocratique, Centre alternatif de déplacement urbain du Saguenay (CADUS) et Vélos sympathiques.

«Le Tour du Silence est un bon moment de se rappeler que la sécurité des cyclistes est une responsabilité qu'ils partagent avec les conducteurs. Chacun se doit d'être attentif aux autres et de respecter les règles afin que les routes du Québec soient un lieu sécuritaire pour tous les usagers», de rappeler Julie Gagnon, conseillère régionale en sécurité routière Saguenay-Lac-Saint-Jean et Côte-Nord à la SAAQ (partenaire de l'événement).

Pour information, communiquez par courriel à cyclismeutilitaire02@hotmail.fr.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer