• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Vélo Affaires Saguenay: plus de membres et plus d'activités 

Vélo Affaires Saguenay: plus de membres et plus d'activités

Les représentants du club Vélo Affaires Saguenay, Louis... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les représentants du club Vélo Affaires Saguenay, Louis Dupuis, Steve Potvin (président) et François Dufour, avaient de bonnes nouvelles pour la nouvelle saison qui s'est amorcée mercredi. En plus d'ajouter deux sorties, le club offrira trois pelotons maintenant une vitesse différente.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir connu une pente descendante, le club Vélo Affaires Saguenay (V.A.S.) a de nouveau le vent dans les voiles cette année, avec près de 60 membres qui combinent l'utile à l'agréable en roulant tout en développant leur réseau de contacts.

Velo Affaires Saguenay... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Velo Affaires Saguenay

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Fondé en 2007, l'organisme était en perte de vitesse, de sorte que les dirigeants ont remanié la formule afin de mieux répondre aux attentes de leurs membres. «L'élément premier du club n'est pas le vélo, mais la création d'un réseau de contacts d'affaires. Le vélo devient un accessoire pour y arriver, nuance le président du club, Steve Potvin, en précisant que le V.A.S. n'est pas en compétition avec les autres clubs cyclistes ou sociaux. «On a un mandat différent. Le club s'adresse aux gens d'affaires et notre objectif est d'avoir le plus possible de propriétaires d'entreprise et des gens reliés au monde des affaires. C'est un peu complémentaire aux clubs sociaux existants. C'est un club social actif», ajoute-t-il avec une pointe d'humour.

Les dirigeants du club constatent que le milieu des affaires est en évolution et que les attentes des plus jeunes sont différentes. «On voulait créer quelque chose de plus près d'eux. On voit aussi un changement des habitudes au niveau des réseaux de contacts en affaires. Historiquement, c'était les tournois de golf qui étaient le moyen traditionnel», mentionne M. Potvin en précisant que le club n'est pas axé sur la performance cycliste.

Nouveautés

Pour la nouvelle saison qui s'est amorcée mercredi après-midi, le V.A.S. a créé trois pelotons qui rouleront à des vitesses différentes (23-24 km/h, 25-27 km/h et 28-29 km/h) afin de permettre à chacun d'y trouver son compte. «On s'est retrouvé associé à l'élite. L'été dernier, on a fait un mea culpa et cette année, on aura trois pelotons à des vitesses distinctes. On a aussi rajouté deux sorties dans l'été», souligne le président Potvin en conférence de presse. «On s'était fixé comme objectif une quarantaine de membres et ça a complètement explosé avec près 60 membres!»

Le club propose une sortie par mois, le 2e mercredi de chaque mois, de mai à septembre. Deux sorties, une en juin et l'autre en juillet, ont été ajoutées afin de permettre au plus grand nombre de membres de rouler malgré la période de vacances.

Les distances varient entre 50 et 70 kilomètres et les parcours changent chaque fois. Le Club de golf de Chicoutimi constitue le point de départ et d'arrivée du groupe et la sécurité fait partie des priorités. Cette année, le club aura accès aux installations sanitaires du club avant d'être convié à un souper servi au Club de golf de Chicoutimi pour justement favoriser les liens entre membres. «Nous avons des membres de tous les milieux professionnels, dont plusieurs propriétaires d'entreprise», mentionne le président.

Les membres ont droit à un invité durant une sortie. En conférence de presse, l'une des invités de l'an dernier, Isabelle Simard de Gaz Métro, a tellement aimé l'expérience qu'elle a adhéré au club.

«J'ai rencontré plus de propriétaires d'entreprise et c'est plus là que j'ai fait des contacts appropriés pour moi», fait valoir la cycliste qui en profite aussi pour joindre l'utile à l'agréable.

«C'est une belle façon de faire des affaires et il faut suivre le courant. De plus en plus de gens se mettent à l'entraînement. Il y a 5-10 ans, il n'y avait pas autant de gens qui roulaient à vélo au Saguenay. Maintenant, c'est de plus en plus courant», ajoute-t-elle.

Les personnes intéressées à joindre le club peuvent trouver l'information complète sur la page Facebook «Vélo Affaires Saguenay».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer