Le rêve de Shayne Gauthier

Shayne Gauthier est à quelques jours de se... (Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Shayne Gauthier est à quelques jours de se faire repêcher par une équipe de la LCF. Ce week-end, il donne un coup de main aux entraîneurs des Couguars du Cégep de Chicoutimi lors du précamp de l'équipe collégiale.

Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Shayne Gauthier réalisera un rêve, mardi, lorsqu'il sera repêché par une équipe de la Ligue canadienne de football (LCF).

Il deviendra du même coup le premier footballeur originaire de Dolbeau-Mistassini à obtenir une réelle chance de faire le saut chez les professionnels.

«La seule vedette sportive qui est sortie de Dolbeau-Mistassini est Michel Goulet!», a lancé à la blague l'athlète de 24 ans, rencontré samedi lors du précamp des Couguars du Cégep de Chicoutimi. Le secondeur du Rouge et Or de l'Université Laval vient de terminer sa quatrième saison universitaire, lui qui a deux bagues de la Coupe Vanier à son actif.

À mois d'une catastrophe, Shayne Gauthier deviendra donc la propriété de l'une des huit équipes de la LCF. Lors du camp d'évaluation le mois dernier, il a parlé à six formations. Il avoue n'avoir aucune idée du rang où il sera choisi. Dans la Ligue canadienne, une seule liste, qui contient les 20 meilleurs espoirs, est émise.

«C'est certain que j'aimerais être sélectionné le plus haut possible, mais je n'ai aucun contrôle là-dessus, a commenté le #44 du Rouge et Or. Mon but est d'être repêché et juste de réussir cet accomplissement, je vais être super heureux. Mes preuves sont faites et mon rang m'importe peu.»

Le footballeur a convenu qu'il se rapprochait de son objectif ultime. «Lorsque j'ai commencé à jouer au football, j'avais un but et c'était de jouer universitaire. Rendu à ce niveau, ça devient un rêve de pouvoir jouer chez les professionnels et de pouvoir gagner des sous avec le sport que tu aimes. Ce n'est pas tout le monde qui a cette chance donc c'est sûr que c'est un rêve qui se réalise.»

Même s'il est admissible à effectuer un retour avec le Rouge et Or de l'Université Laval pour une cinquième et dernière saison, Shayne Gauthier a la ferme intention de faire le saut chez les pros dès cette année. Joueur polyvalent, il se dit en mesure d'occuper un poste au sein des unités spéciales d'une équipe de la LCF.

«Je ne prédis pas l'avenir et plein de choses peuvent survenir, a-t-il précisé avec sagesse. Je crois que je peux encore accomplir quelque chose à l'Université Laval et si l'occasion se présente, c'est ce que je vais faire. Mon but premier est toutefois de passer au prochain niveau.»

Shayne Gauthier organise une soirée spéciale au Spectrum de Dolbeau-Misassini dans le cadre du repêchage, mardi soir. Il invite tout le monde à assister à ce moment. Gauthier sera présent puisque contrairement à certains sports professionnels, la séance de sélection de la Ligue canadienne, qui comporte huit rondes, n'est pas un événement médiatique. Le commissaire de la LCF, Jeffrey Orridge, animera une téléconférence où les directeurs généraux des différentes équipes parleront à tour de rôle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer