Tournée des camps printanniers de football collégial

58 joueurs participent au précamp des Couguars du... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

58 joueurs participent au précamp des Couguars du Cégep de Chicoutimi, ce week-end, au terrain synthétique de l'UQAC.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chicoutimi: 58 joueurs pour un nouveau départ

Jonathan Hudon / Cinquante-huit joueurs d'un peu partout au Québec tentent d'impressionner l'état major des Couguars du Cégep de Chicoutimi, ce week-end, lors du précamp de la formation de football collégial division 3.

Vendredi, les athlètes ont assisté à une conférence d'un psychologue sportif. Samedi et dimanche, les joueurs démontrent leurs habiletés physiques et techniques sur le terrain. Un total de 27 entraîneurs, dont 16 invités, étaient présents. De ce nombre, plusieurs sont d'actuels ou anciens joueurs du circuit universitaire qui ont, pour certains, porté les couleurs des Couguars.

«Le premier objectif est de voir jouer les gars au football et par la suite, faire un retour avec eux pour voir où ils en sont par rapport aux autres joueurs et à l'équipe», a expliqué le nouvel entraîneur-chef des Couguars, Nicolas Menachi, qui remplace Martin Gagnon après six ans à la barre de l'équipe. À ce sujet, Menachi ne veut pas parler d'une transition, mais plutôt d'un nouveau départ.

«On écrit notre propre histoire, a illustré le coach. On est en train de mettre les bases de notre programme et on se fixe des objectifs. On prévoit également pour le long terme. Avec 37 nouvelles recrues en vue de la prochaine saison, on parle d'une équipe très jeune. Tout le monde va partir à égalité. Je connais un peu les vétérans, mais je ne me fie pas à ce qu'ils ont fait par le passé.»

Nicolas Menachi a semblé apprécier ce premier contact avec ses potentiels futurs joueurs. Il a notamment pu évaluer cinq quarts-arrière, une position clé pour une équipe de football. «Ça dépasse mes attentes», a-t-il lancé.

Le camp d'entraînement des Couguars débute le 12 août et plus de 65 joueurs sont attendus. À noter qu'une cinquantaine de joueurs présents ce week-end sont inscrits pour la session d'automne 2016 au Cégep de Chicoutimi. Ils devraient donc tous être présents au camp de sélection.

L'entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge, est satisfait du... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge, est satisfait du travail des troupes à l'oeuvre en fin de semaine, dans la cadre du camp printanier de la formation de football collégial.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Jonquière : Un camp printanier qui augure bien

Quelque 45 joueurs, dont 26 vétérans, se sont activés sur le terrain synthétique du Cégep de Jonquière, où se déroule le camp printanier des Gaillards qui se termine dimanche.

Entraîneur-chef de la formation collégiale, François Laberge était satisfait du travail effectué à la fois par les troupes et le personnel d'entraîneurs, ce qui lui permet d'envisager avec optimisme la prochaine saison. Bien sûr, il reste encore du travail à faire, mais les entraîneurs sont en mesure de se faire une bonne idée sur les joueurs qui souhaitent s'aligner avec la formation à l'automne.

Déjà, les Gaillards devraient pouvoir compter sur un noyau de 28 vétérans l'an prochain, auquel devraient se greffer de 15 à 20 nouveaux venus. Parmi les recrues potentielles, François Laberge constate une diminution de candidats de la région. «Actuellement, parmi ceux qui ont déjà signé une lettre d'intention, nous avons six joueurs de la Côte-Nord, trois de la région, deux de La Tuque, un de Trois-Rivières, un de Montréal et un de Québec. Ce sont tous des joueurs que nous avons signés durant l'hiver», souligne-t-il.

Le grand manitou des Gaillards aimerait bien démarrer la saison avec 50 à 55 joueurs, mais ce sera la qualité qui primera. «Idéalement, on voudrait toujours se rapprocher des 50-55 joueurs pour débuter la saison dans la région, mais on n'est pas prêt à baisser de niveau de joueurs pour y parvenir. J'aime mieux jouer avec 45 joueurs de calibre collégial que de traîner 3-4 joueurs qui ne seraient pas de calibre. Ce n'est pas ma philosophie. On effectuera quand même des coupures si on trouve qu'un jeune n'est pas de calibre.»

D'ici la fin du calendrier scolaire, le succès académique sera la principale préoccupation de l'équipe. Car un vétéran ou une recrue doit respecter certains critères pour être éligible lors de la prochaine saison. «On a de bons étudiants en général et on a fait un bon suivi pédagogique, mais on ne peut rien tenir pour acquis», note le pilote des Gaillards.

Mentionnons enfin que plusieurs recruteurs des différentes universités québécoises, et même du Manitoba, profitent de la tenue des camps printaniers dans les trois collèges de la région pour épier des candidats potentiels. Samedi, l'ancien quart-arrière vedette du Rouge et Or de l'Université Laval, Mathieu Bertrand, prenait des notes dans les estrades. Un représentant de l'Université du Manitoba était sur le terrain. Des recruteurs de McGill étaient aussi passés la veille. Certains joueurs, dont des finissants à l'automne, ont été rencontrés et ont rempli des questionnaires.

Le recrutement universitaire est un travail de longue haleine. «Ils sont deux trois ans d'avance, mentionne François Laberge. Ils viennent cibler les jeunes tôt et suivent leur progression. Ça les aide à décider s'ils vont leur offrir une bourse ou non.» La présence de ces recruteurs est aussi enrichissante pour le personnel d'entraîneurs qui peut échanger avec eux.

Trente-cinq joueurs, dont 20 vétérans, participent au camp... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

Trente-cinq joueurs, dont 20 vétérans, participent au camp printanier des Jeannois du Collège d'Alma en fin de semaine.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Alma: un bon mélange de vétérans et de recrues

La présence de 35 joueurs au camp printanier est de bon augure pour la prochaine saison des Jeannois du Collège d'Alma qui tient son camp printanier en fin de semaine. Encore une fois, l'entraîneur-chef des Jeannois, Mathieu Brassard, s'attend à un bon mélange de vétérans et de recrues.

«Trente-cinq joueurs, c'était pas mal ce que je m'attendais d'avoir. Il y en a deux ou trois qui ne seront pas là cet automne, mais j'ai six joueurs qui ne pouvaient être là en fin de semaine et qui m'ont dit qu'ils seraient là cet automne. Je m'attends donc à avoir un groupe de 36-37 joueurs, avance le grand manitou de la formation almatoise. «C'est très bon. L'an dernier, on en avait réussi à en avoir 35, mais auparavant, dans les dernières années, on n'avait jamais plus de 30 joueurs», rappelle-t-il.

De ce nombre, Mathieu Brassard pourra compter sur 20 vétérans, dont plusieurs évolueront à la défensive. C'est surtout à l'offensive que la jeunesse de l'équipe se fera sentir, notamment avec deux recrues chez les quarts-arrière. «On a quand même un bon noyau de vétérans. Et effectivement, on recommence à zéro au niveau des quarts-arrière avec deux recrues», convient Mathieu Brassard qui est tout de même très satisfait de son groupe.

«Offensivement, c'est sûr qu'on est un plus jeune parce qu'on a perdu plusieurs bons joueurs. Par contre, défensivement, on est plus mature, de sorte que ça devrait compenser», estime-t-il.

Côté recrutement, les Jeannois ont aussi mis la main sur plusieurs joueurs de la région. «Nous avons quatre joueurs des Lynx (du PWD d'Alma), deux joueurs de Saint-Félicien, un de Roberval et deux du Saguenay», énumère-t-il en ajoutant des recrues de Sept-Îles, de Port-Cartier et de Québec.

Pour l'aider dans sa tâche, Mathieu Brassard a pu compter sur d'anciens joueurs qui évoluent maintenant sur le circuit universitaire. Comme les deux autres formations régionales, il a aussi eu la visite de recruteurs universitaires. Le camp se termine aujourd'hui, avec une courte pratique suivie d'un match simulé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer