• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Plus de 800 participants attendus à la deuxième édition du raid urbain à Alma 

Plus de 800 participants attendus à la deuxième édition du raid urbain à Alma

Deux membres du comité d'organisation, Héléna Longpré (Collège... (Photo courtoisie)

Agrandir

Deux membres du comité d'organisation, Héléna Longpré (Collège d'Alma) et François Carrier (PWD Alma) en compagnie du président d'honneur, Carol Chenel, propriétaire du garage OK Pneus de Saint-Bruno et partenaire de l'événement.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fort du succès obtenu lors de la première édition, l'organisation du Raid urbain d'Alma espère attirer de 800 à 1000 participants pour cette 2e édition qui aura lieu le dimanche 23 octobre.

L'automne dernier, l'édition inaugurale de ce parcours à obstacles avait attiré un nombre impressionnant de 480 participants de tous âges. De ce nombre, plusieurs ont manifesté leur intérêt à être de retour cette année et même d'amener un ami. D'autres avaient préféré attendre que l'organisation soit rodée avant de tenter le coup. «On s'est dit que l'an passé, nous avions attiré pratiquement 500 participants et que si chacun amène un ami, on devrait attirer près de 1000», explique Héléna Longpré du Collège d'Alma et membre du comité à l'issue de la conférence de presse tenue à la Plaza 1, présentateur officiel de l'événement.

En conférence de presse, le grand manitou du raid urbain, François Carrier, a indiqué que le comité souhaite organiser l'événement pour les cinq prochaines années en présentant chaque fois un parcours différent. Ce sera d'ailleurs le cas pour l'édition 2016, alors que le parcours se déroulera dans une partie du centre-ville et au parc Falaise. «Nous allons ajouter cinq nouveaux obstacles et par rapport à l'an dernier, le parcours sera plus linéaire, avec quand même quelques montées et descentes, mais on ajoute 1,5 kilomètre au trajet pour un total de 6,5 km», souligne celui qui est aussi responsable de l'option plein air au Pavillon Wilbrod-Dufour et du Tour des jeunes Desjardins.

Autre nouveauté, il y aura de la musique à deux endroits du parcours, histoire de motiver les participants, grâce à la présence d'un DJ et d'un groupe ou d'un chansonnier. Une partie du parcours se déroulera aussi dans le stationnement à étages, ce qui devrait donner un petit répit si le temps est plus frisquet.

Inscription

Les participants auront de nouveau le choix entre trois parcours, le classique accessible pour M. et Mme Tout-le-monde, l'expert pour ceux qui ont le goût du défi, et le familial, un trajet de 1 km pour les enfants (12 ans et moins). Les parents souhaitant accompagner leur enfant sur ce parcours pourront le faire et ceux inscrits au 6,5 km y auront accès gratuitement.

«Pour le tracé classique, les gens pourront marcher ou passer un obstacle s'ils le trouvent trop difficile», note M. Carrier. Pour éviter les embouteillages aux différents obstacles, l'organisation a prévu des départs par vagues à compter de 8h30 et si le nombre d'inscriptions le justifie, d'autres départs seront ajoutés à partir de midi.

Les gens peuvent déjà s'inscrire individuellement ou en équipe et acquitter les frais d'inscription en ligne sur le nouveau site raidurbain.com réalisé par la Web Shop. Les coûts en préinscription avant le 23 septembre sont de 50$ pour le classique et 55$ pour l'expert. Après cette date, ce sera 10$ de plus par parcours. Pour le familial, le prix reste le même, peu importe la date, soit 10$.

Les profits amassés lors du Raid urbain permettront de soutenir financièrement l'option plein air du Pavillon Wilbrod-Dufour, les équipes des Jeannois du Collège d'Alma, le Tour des jeunes Desjardins de même que l'Association des diplômées et diplômés du Collège d'Alma (ADDCA).

Un président d'honneur impliqué

La 2e édition du Raid urbain d'Alma se déroulera sous la présidence d'honneur de Carol Chenel, propriétaire d'OK Pneus à Saint-Bruno. Féru de vélo, M. Chenel a parcouru le Canada d'ouest en est à vélo l'an dernier au profit de la Société canadienne du cancer. Il s'est d'ailleurs dit surpris d'avoir été choisi, «moi qui ne suis pas un athlète hors pair».

Pourtant, il est un exemple inspirant pour les jeunes, lui qui s'est pris en main, a perdu du poids, traversé le Canada à vélo pour une bonne cause. C'est d'ailleurs parce qu'il a à coeur la jeunesse et les équipes sportives qu'il a accepté cette mission. Homme de défis, il ne se contentera pas de présider l'activité-bénéfice, il y prendra part. «Je n'ai jamais fait aucune course longue distance et ce sera ma première course à obstacles et soyez sûrs que je vais me préparer parce que je suis quelqu'un d'assez orgueilleux», a-t-il lancé, avant d'inviter les gens à se lancer un défi et à bouger. «C'est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer