• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > «Cubes intergénérationnels»: une première à La Baie 

«Cubes intergénérationnels»: une première à La Baie

La directrice de l'école Sainte-Thérèse, Micheline Reid, et... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

La directrice de l'école Sainte-Thérèse, Micheline Reid, et le parrain d'honneur du projet des «cubes intergénérationnels», Dominic Gagnon, sont accompagnés des élèves de l'école primaire de La Baie.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau projet des «cubes intergénérationnels» a été lancé lundi matin à l'école de la rue Victoria. L'instigateur et parrain d'honneur, le docteur Dominic Gagnon, espère que ce n'est que le début de l'aventure et que d'autres municipalités du Québec vont emboîter le pas. Les périodes de marche se tiendront les lundi, mercredi et vendredi à 9h30 au Quai d'escale de La Baie. Lundi, les 357 jeunes de l'institut scolaire ont rejoint les marcheurs. Durant le prochain mois, une rotation sera établie. Un calendrier a déjà été préparé pour savoir quelles classes iront prendre une marche dans les différentes cases horaires.

«C'est une première au Québec et on se demandait un peu quelle allait être la réponse du public, a exprimé le docteur Dominic Gagnon. On n'a jamais eu autant de marcheurs que ce matin pour le lancement de cette nouvelle saison. Habituellement, notre moyenne se situe à 70, mais cette fois, il y a en plus de 150. Je suis évidemment très content.»

Celui qui est proche de Pierre Lavoie espère avant tout que cette nouvelle association entre une école et un Cube de marche devienne une norme à travers la province.

«La prochaine révolution en santé passe par les saines habitudes de vie, a prévenu Dominic Gagnon. Ça ne sera pas une pilule miracle qui va apparaître, ça ne sera pas une organisation X ou Y qui va tout changer. La prochaine vraie révolution passe par une collectivité qui se met en mouvement et c'est à quoi on assiste ce matin. On espère que ça va faire école partout au Québec.»

Tout-petits, jeunes et moins jeunes ont participé à... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Tout-petits, jeunes et moins jeunes ont participé à la première marche du Cube de marche de La Baie.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

École coup de coeur

La journée de lundi marquait du même coup le lancement du défi des Cubes énergie à la grandeur du Québec, au courant de tout le mois de mai. Des milliers d'élèves tenteront d'amasser un maximum de cubes énergie dans le but de qualifier leur école à la Grande récompense, les 18 et 19 juin à Montréal. En plus d'accueillir les cyclistes du 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie le dimanche, les 4200 jeunes auront la chance de dormir au Stade olympique et de passer une journée à La Ronde.

Bien entendu, l'école Sainte-Thérèse tentera d'assurer sa présence à ce week-end.

En plus de faire bouger les jeunes, qui est l'objectif primaire du projet des «cubes intergénérationnels», Dominic Gagnon estime qu'avec un tel projet, les chances de voir l'école de La Baie être choisie «école coup de coeur de Pierre Lavoie» sont réelles. De plus, le médecin de famille au GMF du Fjord sera au départ du 1000 km, avec l'une des équipes de la Fédération des omnipraticiens du Québec. Chaque cycliste de ces équipes devait parrainer une école et le Dr Gagnon a choisi l'école Sainte-Thérèse, qui est la plus défavorisée du secteur selon les critères du GDPL.

Dominic Gagnon a reçu une importante collaboration de différents partenaires et il a bon espoir d'amasser un important montant, qui sera remis à l'établissement membre de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay afin de revitaliser ses infrastructures liées à l'activité physique.

La directrice de l'école choisie, Micheline Reid, était ravie de voir que son établissement avait été visée par le projet de Dominic Gagnon. L'école de La Baie participe au défi des Cubes énergie depuis sa création il y a huit ans, mais cette fois, une énergie nouvelle vient souffler sur l'école, observe la directrice.

«C'est un projet qui va relancer ce défi. Au moins 11 fois durant le mois, nos élèves vont aller marcher avec des membres du Cube de marche et ça va être une belle aventure. Le docteur Dominic Gagnon est contagieux et on est content qu'il nous ait choisis pour amener ce nouveau projet», s'est réjouie Micheline Reid.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer