• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > 33e édition du dix de coeur : les étudiants en médecin s'imposent 

33e édition du dix de coeur : les étudiants en médecin s'imposent

Environ 1000 coureurs et marcheurs ont pris le... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Environ 1000 coureurs et marcheurs ont pris le départ de la 33e édition du Dix de coeur.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les étudiants en médecine ont fait la loi, dimanche, lors de la 33e édition du Dix de coeur. V

Vincent Mai a été le premier à franchir... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Vincent Mai a été le premier à franchir le fil d'arrivée au 5 kilomètres. Il était bien content de pouvoir partager le moment avec sa famille, dont sa petite Lou Ann.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

incent Mai s'est imposé au cinq kilomètres, pendant qu'Alexandre Lavigne levait les bras au ciel en premier à la course du 10 kilomètres.

Au total, environ 1000 coureurs et marcheurs se sont rassemblés pour cet événement qui s'est déroulé sous un beau soleil près de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Vincent Mai, un étudiant de 28 ans à l'Université Laval de Québec, participait à une première course dans la région depuis qu'il l'a quittée afin de poursuivre ses études. Le Chicoutimien a stoppé le chrono à 15:48,8, soit 19 secondes devant Jean-Philippe Dion (16:07,9) du club Jakours Jonquière. Alexandre Boulé, de l'équipe Ultraviolet de Chicoutimi, a complété le podium avec un temps de 16:10,8.

Au départ, Vincent Mai devait seulement participer à la course du 1 km avec la filleule de sa copine. Il a finalement décidé de s'inscrire au 5 km à la dernière minute. Disons que ce fut une bonne décision.

«J'avais un gros entraînement à faire aujourd'hui et j'ai vu que plusieurs bons coureurs étaient inscrits, a indiqué le membre du club d'athlétisme du Rouge et Or, un spécialiste de courses sur 5000 mètres sur piste. C'était un beau parcours, une belle organisation et il faisait beau. Je suis bien content d'être revenu courir ici.»

Marie-Claude Brassard a été la meilleure chez les femmes au 5 km. La résidente de Sainte-Jeanne-d'Arc a couru les deux tours de la boucle de 2,5 km en 19:12,1.

10 kilomètres

Pour sa part, Alexandre Lavigne a terminé près de deux minutes et demie devant le Baieriverain Frédéric Bouchard (36:10,5). Le longiligne athlète a survolé le parcours en 33:41,8. Sylvain Lavoie, de Chicoutimi, a terminé troisième (36:20,5).

Le natif de Québec est installé à Chicoutimi pour amorcer des études en médecine, grâce à un programme affilié à l'Université de Sherbrooke.

«C'est un très bel événement et c'est bien de soutenir une belle cause, surtout en tant qu'étudiant en médecine, a exprimé Alexandre Lavigne. J'ai fait les cinq premiers kilomètres avec les coureurs inscrits au 5 km et par la suite, j'ai imposé mon propre rythme.»

Chez les femmes, Lynda Gingras a terminé devant ses concurrentes, en plus de prendre le neuvième rang au général. La coureuse, bien connu dans le petit monde de la course régionale, a mis 38:24,2 pour parcourir les 10 kilomètres.

«Quand on termine une course, qu'il n'y a pas de blessure et qu'on se sent bien, on est toujours contente, a d'abord lancé la gagnante. J'aime un peu moins faire des boucles, mais c'est un beau parcours. Il y avait beaucoup de monde donc j'ai bien apprécié. C'est encourageant de courir avec plein de gens et tu en croises davantage sur un parcours en boucle.»

Le rédacteur en chef et éditeur adjoint du... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Le rédacteur en chef et éditeur adjoint du Quotidien et du Progrès-Dimanche, Denis Bouchard, était le président d'honneur du Dix de coeur. En plus d'être inscrit en tant que marcheur, M. Bouchard a officiellement lancé la 33e édition de l'activité-bénéfice.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Objectif atteint pour Cardi-o-forme

La 33e édition du Dix de coeur a une fois de plus permis à Cardi-o-forme d'amasser d'importants fonds pour poursuivre sa mission. L'organisme qui travaille, par l'entremise de l'activité physique, à la prévention et à la réadaptation de personnes aux prises avec des problèmes cardiaques ou pulmonaires, avec le diabète et souffrant d'autres maladies chroniques, a obtenu entre 20 000 et 25 000 dollars.

«Avec le beau temps qui tarde un peu à arriver, on se demandait les gens allaient s'inscrire sur place, mais finalement, le beau temps a été de la partie on a eu une belle participation, a mentionné le kinésiologue Jonathan Rivard, qui est également coordonnateur pour Cardi-o-forme. On a également changé d'installations, passant du pavillon sportif à l'aréna de l'UQAC et ç'a été parfait. C'est un autre beau succès.»

Cette année, une plus grande place a été faite aux jeunes. Les gagnants des courses du 1 km et du 3 km recevaient une médaille, et un espace leur était réservé à l'intérieur de l'aréna pour pratiquer différentes activités.

«On a quand même plus de 150 jeunes coureurs, ce qui est assez rare d'en avoir autant dans une telle course, a mis en contexte Jonathan Rivard. C'est une belle journée familiale.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer