En route vers Chibougamau!

L'ultracycliste Sylvain Grenier (2e à partir de la... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'ultracycliste Sylvain Grenier (2e à partir de la gauche) a pu compter sur d'excellents compagnons de route pour les premières portions de son défi de 460 km à vélo en 24 heures entre Petit-Saguenay et Chibougamau «À cause tu roules de même?». Les dons recueillis iront à la Fondation pour l'enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il est ici entouré de Sheril Gravel, de Jonathan Tremblay, d'Any-Claude Robitaille et de Véronique Frigon.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comme il le craignait, l'ultracycliste Sylvain Grenier a dû composer avec un vent de face pour son odyssée à vélo de 460 kilomètres en 24 heures au profit de la Fondation pour l'enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Sylvain Grenier... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Sylvain Grenier

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Mais il faudra plus que le souffle d'Éole pour empêcher l'«Ultracrinqué» de relever son défi «À cause tu roules de même?» qui consiste à rouler de Petit-Saguenay à Chibougamau, en passant par le Lac-Saint-Jean.

Parti samedi à 13h de Petit-Saguenay, Sylvain Grenier a pu profiter d'un bon compagnon de route pour le premier segment en Jonathan Tremblay, fondeur et cycliste émérite. Le duo s'est pointé à Saint-Félix-d'Otis avec une petite demi-heure de retard, mais il a réussi à tenir le rythme jusqu'au Centre Jeunesse de Chicoutimi. «J'ai décidé de le faire pour encourager Sylvain. C'est l'fun et c'est un beau défi qu'il fait», a indiqué Jonathan Tremblay lorsqu'interrogé sur ce qui l'avait motivé à accompagner l'ultracycliste.

Une autre bonne nouvelle attendait Sylvain Grenier à son arrivée au Centre Jeunesse, 2e escale au programme. Trois cyclistes féminines, Sheril Gravel, Véronique Frigon et Any-Claude Robitaille, ont en effet décidé de joindre l'utile à l'agréable en l'accompagnant jusqu'à Métabetchouan. «Le défi de Sylvain est pas mal le premier événement officiel du mois du vélo qui s'inscrit dans la campagne «Soyons vélo sympathique». Je suis l'organisatrice de cette campagne et je suis responsable de la mobilité active au CADUS (Centre alternatif de déplacement urbain du Saguenay)», a expliqué Sheril Gravel. Le trio féminin affichait d'ailleurs un bel entrain communicatif.

Le groupe était attendu à Métabetchouan vers 20h15 si l'on tient compte de la demi-heure de retard initiale. Par la suite, une autre escale était prévue à Roberval avant la portion à la noirceur. En fait, le valeureux cycliste devrait avoir de la compagnie pendant une bonne partie de son trajet, même pour la portion qui s'annonce frisquette (-7 degrés Celsius) entre Roberval, La Doré et Chibougamau.

«Le moral est super bon! C'est sûr que je me rends jusqu'au bout, mais dans les délais prévus, je ne sais pas», a affirmé Sylvain Grenier lors de sa courte pause au Centre Jeunesse.

Pour ce qui est des dons au profit de la Fondation pour l'enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le valeureux cycliste précise que les gens pourront continuer à faire des dons durant l'été, lorsqu'il prendra part au Défi des 21 et à d'autres événements du même genre. Au total, il souhaite remettre un montant de 1000 $ à la fondation. Pour ceux qui voudraient faire un don en fin de semaine, il faut aller à l'adresse www.canadahelps.org/fr/pages/a-cause-tu-roule-de-meme.

Voici enfin les points d'arrêt prévus pour dimanche: au Lac-Aigremont vers 9h20 et arrivée à Chibougamau vers 13h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer