• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Encore quelques jours d'attente pour les terrains de golf 

Encore quelques jours d'attente pour les terrains de golf

Comme à chaque printemps, les golfeurs ont été... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Comme à chaque printemps, les golfeurs ont été nombreux à se présenter au Club de golf Le Ricochet pour aller frapper quelques balles et se délier les muscles en vue de la prochaine saison. Le Ricochet a ouvert son aire de frappe samedi et il espère que ses deux terrains seront accessibles en fin de semaine prochaine... si le temps est favorable.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas dans le milieu du golf régional. L'an dernier, le coup d'envoi de la saison a été donné le 17 avril à Saint-Prime et la plupart des clubs avaient ouvert leurs portes entre le 6 et 10 mai. Cette fois-ci, les golfeurs devront patienter un peu plus avant d'effectuer leurs premiers élans. Dans la plupart des cas, on parle d'encore au moins une semaine, voire deux semaines d'attente avant l'ouverture.

Il n'y a pas que les grands (à... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Il n'y a pas que les grands (à gauche) qui sont impatients de frapper des balles, comme en témoigne Nathan Roy, quatre ans, sur l'aire de frappe du club de golf Le Ricochet de Chicoutimi.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Le Ricochet

Au Club de golf Le Ricochet de Chicoutimi, le dg Alain Fillion constate un retard d'au moins deux semaines sur la saison hâtive de 2015. «L'an dernier, on avait frappé des balles le 17 avril et le 29 avril, on jouait sur les deux terrains», a-t-il rappelé. Le Ricochet a ouvert son aire de frappe de balle samedi et ses dirigeants espèrent être en mesure d'ouvrir les deux terrains en fin de semaine prochaine, «mais c'est sous toute réserve. Il reste de la neige sur certains trous du parcours à normale», mentionne M. Fillion.

Saint-Prime

Au Club de golf Saint-Prime-sur-le-lac, les dirigeants veulent maintenir la tradition voulant qu'il soit le premier terrain à lancer la saison de golf. Le président du club, Rémy Kurtness, n'était pas en mesure de préciser une date d'ouverture, mais le club a déjà pris les mesures pour faire en sorte que la tradition soit respectée. «Nous avons pris comme engagement d'être les premiers à ouvrir et les derniers à fermer et on a déjà pris des mesures pour cela. Nos bénévoles et nos employés ont déjà dégagé les verts. Aussitôt que la neige sera partie et que le terrain va commencer à sécher, on devrait être parmi les premiers à ouvrir avec Le Ricochet», avance M. Kurtness.

D'ailleurs, il mentionne que l'organisation a été agréablement surprise par le bon état des verts. «L'an passé, on avait travaillé les verts et selon moi, nous avons eu les plus beaux verts de la région. Cette année, ils sont bien sortis, à ce qu'on m'a dit.» Pour les dirigeants du club de Saint-Prime, l'incertitude du passé a laissé la place à l'optimisme et l'entrain. Surtout que le club accueillera en 2017 l'élite de la relève québécoise, avec la tenue du Championnat provincial junior.

«Les gens de la région, particulièrement ceux du territoire du Lac-Saint-Jean, nous ont beaucoup encouragés et nous avons eu une belle saison malgré la température. Nos états financiers le confirment, puisque nous sommes dans les meilleures performances financières dans la région. On s'attend à avoir encore une belle réponse cette année, parce qu'en plus, en 2017, on aura un terrain reconfiguré pour accueillir un championnat provincial junior. On veut offrir un terrain de qualité qui sera plus long de 300 verges et on va donc commencer, dès cet été et à l'automne, à mettre des efforts et des énergies là-dessus», a-t-il conclu.

Saint-Gédéon

Au club de golf Lac-Saint-Jean, on ne pourra pas répéter l'exploit de l'an dernier, alors que le club avait accueilli ses premiers golfeurs le 6 mai. Dans le meilleur et très optimiste des scénarios, l'ouverture pourrait avoir lieu le vendredi 13... Mais la prochaine semaine sera déterminante, alors rien d'officiel pour le moment», a indiqué le directeur général du club, Keven Fortin-Simard.

Saguenay Arvida

Au Club Saguenay Arvida, on s'attend là aussi à ouvrir plus vers la mi-mai. Samedi, quelques joueurs de football des Couguars du Cégep de Chicoutimi sont venus prêter main-forte aux bénévoles du club pour retirer les toiles des verts Et il n'y a pas eu de mauvaises surprises, si ce n'est que la neige est encore bien présente à certains endroits. «Depuis deux semaines, on prévoyait ouvrir le 12 ou le 13, mais je ne pense pas qu'on va pouvoir parce qu'il y a des endroits où ça ne circule pas et d'autres où il y a encore un ou deux pieds de neige», a indiqué le dg du club, Stéphane Maltais à l'autre bout du fil. «L'an passé, nous avions ouvert le 8 mai, mais je savais que je ne pourrais pas faire ça cette année. Si tout va bien et que la neige fond, ce sera le 13 mai», estime-t-il.

Chicoutimi

L'an dernier, le Club de golf Chicoutimi avait accueilli les golfeurs le 10 mai. Ce ne sera pas avant cela cette année encore. La dg Sonia Potvin estime que le club n'ouvrira pas ses portes avant au moins une semaine et plus probablement deux. «Il reste encore un pied de neige partout», a-t-elle indiqué. Vendredi, sur la page Facebook du club, on soulignait que «malgré le temps très froid des dernières semaines, nous avons réussi à tondre les verts pour la première fois aujourd'hui. Les résultats sont très encourageants pour la saison 2016. Nous considérons que le pourcentage de gazon en bonne santé varie de 85% à 95%. Avec le réchauffement possible de la température pour les prochaines semaines, nous sommes optimistes d'avoir de très belles conditions de jeu pour cette saison.»

La Baie

Au Club de golf Port-Alfred, le surintendant et son équipe sont déjà au travail pour préparer la nouvelle saison et les toiles ont été retirées des verts. À l'instar des autres clubs, là aussi les golfeurs devront prendre leur mal en patience encore au moins une semaine ou deux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer