Un podium pour Fleury, un top-20 pour Bouchard

Catherine Fleury (à gauche) est montée sur la... (Photo courtoisie)

Agrandir

Catherine Fleury (à gauche) est montée sur la deuxième marche du podium chez les moins de 23 ans, devant Olga Terentyeva (à droite) et derrière Kate Courtney (au centre)

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Catherine Fleury et Léandre Bouchard ont brillé de tous leurs feux, dimanche, à la première Coupe du monde de vélo de montagne à Cairns en Australie. La première a terminé sur la deuxième marche du podium chez les moins de 23 ans, tandis que le second a pris le 19e rang dans la catégorie senior élite au cross-country.

À sa dernière année U23, Catherine Fleury a démontré qu'elle allait être à prendre au sérieux cette saison. L'Almatoise a terminé l'épreuve en 1h18:56, à trois minutes et 35 secondes de la gagnante, l'Américaine Kate Courtney, en plus d'avoir près d'une minute d'avance sur la Russe Olga Terentyeva, détentrice de la troisième place.

«C'est mon meilleur résultat à vie, a affirmé Fleury sur le site de Cyclisme Canada. Je pense que j'ai roulé vraiment très fort, d'autant plus que je rattrapais des coureuses de la catégorie élite (qui sont parties deux minutes plus tôt) à chaque tour. Je suis donc vraiment contente de ce que j'ai accompli.»

Léandre parmi l'élite

L'autre Cyclone, Léandre Bouchard, a étalé son grand potentiel en Australie. À sa deuxième saison senior élite, il a terminé au 19e rang, soit la deuxième meilleure performance canadienne derrière Raphaël Gagné (12e). Bouchard, qui est en lice pour obtenir sa place sur l'équipe canadienne en vue des Jeux olympiques de Rio cet été, a conclu l'épreuve à seulement deux minutes et 49 secondes du vainqueur Nino Schurter, au terme de 1h30:33 d'efforts.

«J'avais quand même en tête un top-20 parce que c'est le genre de résultat qu'il me fallait pour réellement être dans la course pour les qualifications canadiennes olympiques, a fait valoir le vététiste de 23 ans au réseau Sportcom. Je suis donc extrêmement satisfait. C'est mon meilleur résultat à vie et ça arrive vraiment au bon moment!» Preuve que le peloton était relevé pour cette première Coupe du monde de la saison, Léandre Bouchard était à 15 secondes de réaliser un top 15.

«Ma course s'est vraiment bien passée, j'étais en contrôle et j'ai vraiment bien joué mes cartes mettant à profit l'effet de groupe tout au long de ma course, a-t-il résumé. Mon moment fort a été de suivre (le Français) Julien Absalon, le numéro mondial, pendant presque un tour complet. Il a été victime d'une crevaison au premier tour et il m'a permis d'avoir un "lift" jusqu'au groupe suivant tandis qu'il a remonté jusqu'à la troisième place.»

Selon les propos des coureurs, le parcours de Cairns en était un difficile techniquement. La chaleur, frôlant les 40 degrés avec l'humidex, a également rendu la tâche difficile aux athlètes. La prochaine étape de la Coupe du monde est prévue les 21 et 22 mai, à Albstadt en Allemagne. En plus de Léandre Bouchard et Catherine Fleury, Rébecca Beaumont sera l'autre athlète régionale en action. L'entraîneur Jude Dufour accompagnera ses poulains pour l'occasion.

Léandre Bouchard... (Photo tirée de Facebook) - image 2.0

Agrandir

Léandre Bouchard

Photo tirée de Facebook

Un entraîneur comblé

L'entraîneur de Catherine Fleury et Léandre Bouchard du club Cyclone d'Alma, Jude Dufour, ne pouvait demander mieux à la suite des performances de ses protégés. Selon lui, ces résultats laissent présager une saison faste pour le club almatois.

Dans chacun des cas, l'entraîneur a souligné la belle progression des athlètes régionaux depuis la dernière saison.

«La beauté dans tout ça, c'est que Léandre a seulement 23 ans alors qu'un athlète est au sommet de sa forme à 27 ou 28 ans, a précisé M. Dufour. Il est outillé pour aller à la guerre et c'est définitivement un prétendant au top-10 chez les seniors élite pour les prochaines années.»

À quelques mois de la sélection olympique, Bouchard a prouvé qu'il était en mesure d'offrir le meilleur de lui-même lorsque la situation l'exigeait, selon son entraîneur.

«On peut dire que la confiance est établie, a convenu Jude Dufour. On ne l'a jamais perdu, mais on sentait une certaine pression et je pense que Léandre a bien répondu. Il est capable de sortir de grosses performances quand ça compte.»

Pour ce qui est de Catherine Fleury, l'entraîneur du club Cyclone était également ravi de voir l'Almatoise briller. Il a eu l'occasion de lui parler après la course et Catherine a fait savoir qu'elle avait eu ses meilleures sensations à vie en situation de course.

«Elle a démontré qu'elle avait le niveau pour être top-5 mondial chez les moins de 23 ans tout au long de la saison, a annoncé Jude Dufour, ajoutant que le titre canadien dans sa catégorie était l'objectif. Elle à de nouveau affiché une belle progression comparativement à l'an dernier.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer