Une expérience enrichissante pour Victor Verreault

Victor Verreault... (Photo courtoisie)

Agrandir

Victor Verreault

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Victor Verreault a connu une expérience très enrichissante en participant à des courses de vélo de montagne en Suisse et en Allemagne.

Le cycliste de Saint-Félicien a été invité par l'équipe junior canadienne à participer à un camp de perfectionnement en mars. Le tout a commencé à Victoria en Colombie-Britannique où il a rejoint les membres de son équipe pour un camp de perfectionnement de deux semaines. Il a participé à une course junior. Il a terminé en 6e position et 1er parmi les athlètes de première année de cette catégorie.

L'expérience a culminé avec deux courses en Europe. «C'est vraiment autre chose! Les parcours sont très difficiles, ça ressemble à ce qu'il y a à la Coupe du monde au Mont-Saint-Anne. On a tous fait le saut, on ne pensait pas que ça serait aussi technique. En plus, c'est très exigeant parce qu'il faut monter de longues côtes. Ç'a été difficile, mais c'est une expérience très enrichissante», a commenté l'athlète de 16 ans.

Il a été très surpris par le nombre de coureurs qui prenaient le départ de ces épreuves. «Nous étions 180 au départ. Ça fait beaucoup de monde. Le calibre est très relevé. Il y a des coureurs de partout en Europe et même de la Suède. Le départ est très important. Il faut se positionner parce que c'est difficile de dépasser par la suite», a-t-il mentionné.

Sa course en Suisse s'est mal passée, car il a été victime d'une crevaison au 3e tour. Le temps de courir à la zone de ravitaillement lui a fait perdre de précieuses places. Il a passé de la 30e à la 110e place.

Il s'est repris en Allemagne alors qu'il a terminé au 33e rang. Un classement très encourageant pour cet athlète qui en est à sa première année junior. L'an dernier, il a remporté le titre de champion canadien chez les cadets. Il pense que ce camp va l'avantager. «C'est une chance unique d'arriver mieux préparer que les autres en début de saison. Surtout que la course du Mont-Tremblant dans un mois va être importante. Le premier va être sélectionné pour les Championnats du monde. Je vais tout faire pour terminer premier même si je sais que ça va être difficile», a-t-il affirmé.

Lucide, il sait qu'il sera difficile de rivaliser avec certains coureurs de 2e année cette saison. Par contre, il pense que des podiums seront à sa portée. D'ici les prochaines courses, ils continuent à s'entraîner, en espérant que la neige finisse par fondre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer