Tournoi amateur de La Baie: objectif 100 000$

L'organisateur du tournoi amateur de La Baie, André... (Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'organisateur du tournoi amateur de La Baie, André Boudreault (deuxième en haut à partir de la gauche), peut compter sur une belle équipe de bénévoles pour assurer le bon fonctionnement de l'événement

Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'organisateur du tournoi amateur de La Baie, André Boudreault, espère que la 13e édition de l'événement permettra de franchir la barre des 100 000$ remis à la Maison des jeunes de La Baie.

André Boudreault n'est pas seul à s'impliquer dans l'organisation du tournoi qui se tient maintenant sur deux fins de semaine, avec 52 équipes masculines, et 21 féminines. Tous les joueurs du hockey du matin à La Baie donnent de leur temps, pour le tournoi amateur de La Baie, mais aussi pour d'autres événements pendant la période hivernale. «Tous ceux qui jouent au hockey doivent faire les tournois. C'est une obligation. Si tu embarques dans le groupe, tu dois faire du bénévolat», indique André Boudreault. Visiblement, la formule fonctionne avec une cinquantaine de réguliers. Dès qu'une place se libère dans l'un des trois matins, elle est comblée très rapidement.

«Le seul problème que j'ai, c'est que je ne peux pas prendre tout le monde pour jouer au hockey du matin. On est trop. Il faut s'organiser pour être capable de faire jouer tout le monde», de convenir le responsable.

Maintenant un organisme sans but lucratif, chaque année, les organisateurs du Tournoi amateur de La Baie remettent la majeure partie des profits à la maison des jeunes de La Baie. «Quand on a commencé, ce n'était pas gros. Lors des premières années, on donnait environ 3000-4000$. Depuis quelques années, on est capables de donner 10 000$ et même plus», indique André Boudreault, mentionnant que d'autres causes et organismes sont également supportés selon les montants disponibles. «On partage ça un peu. Ça ne donne rien de garder l'argent, on fait ça pour eux autres et ça fait le bonheur de tout le monde», souligne le bénévole de longue date.

Volet féminin

Après les hommes la semaine dernière, les filles sont en action en fin de semaine sur les deux glaces du centre Jean-Claude Tremblay. Lors des années précédentes, les classes féminines étaient incorporées en même temps que le volet masculin. La décision a été prise de faire deux fins de semaine distinctes, ce qui a permis d'accueillir encore plus d'équipes. «On a décidé de sortir les filles de notre tournoi. On avait trop de demandes et on refusait des équipes. On a donc ajouté dix équipes de gars et fait un tournoi à part pour les filles», explique André Boudreault.

La semaine dernière, le tournoi masculin affichait complet avec 52 équipes dans les classes de 40 à 70 ans et plus. L'organisateur mentionne qu'il ne peut accueillir plus de formations avec deux patinoires. Le volet féminin a atteint un sommet de 21 équipes, dont dix de l'extérieur de la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer