Coudé a hâte au 20 mai

Guillaume Coudé a bon espoir de remporter la... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Guillaume Coudé a bon espoir de remporter la victoire le 20 mai prochain face à Pascal Villeneuve.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Exactement six mois après avoir subi sa première défaite chez les professionnels, Guillaume Coudé (6-1-0, 5 K.-O.) remontera dans le ring le 20 mai, à Sorel-Tracy, face à Pascal Villeneuve (4-1-1).

Le 20 novembre dernier, le boxeur chicoutimien s'était fait surprendre au sixième et dernier round par Shakeel Phinn, après avoir dominé les cinq premiers rounds. L'arbitre avait finalement décidé d'arrêter le combat. Pour ce retour à l'action, Guillaume Coudé désirait se mesurer à un adversaire de qualité et c'est qu'il a trouvé avec Pascal Villeneuve. «C'est un très bon boxeur qui a une bonne technique et qui bouge bien, a analysé l'athlète. Son jab et ses déplacements sont ses principales forces. Il revient d'un combat nul donc c'est un gars qui va vouloir gagner. C'est également un combat entre deux boxeurs québécois et c'est toujours apprécié par les amateurs.»

Guillaume Coudé a assuré qu'il n'était pas du tout affecté par cette défaite subie à la fin de la dernière année. Son camp d'entrainement est débuté depuis environ deux semaines et il estime que tout est en place pour offrir une bonne performance.

«Je ne pense pas que l'arbitre a pris la bonne décision d'arrêter le combat, mais c'est arrivé et je peux rien y faire, a philosophé l'athlète qui aura 27 ans la semaine prochaine. C'est sûr que j'aurais aimé garder ma fiche intacte, mais je me suis toujours dit que je m'occupe de ce que je peux contrôler et la décision de l'arbitre, je ne la contrôle pas. C'est maintenant effacé dans ma tête et je suis prêt à avancer.»

L'entraîneur de Coudé, Michel Desgagné, n'est pas inquiet outre mesure de la réaction de son poulain le soir du 20 mai. Il a indiqué que les événements survenus en novembre dernier se devaient de servir d'expérience pour la suite des choses.

«Il a été poussé à la limite au dernier round et il a peut-être paniqué un peu lorsqu'il s'est retrouvé en difficulté, a observé l'entraîneur du Club de boxe de Chicoutimi. Le combat a fini de manière un peu dramatique, mais ça nous a permis de travailler sur d'autres éléments. Il n'y a rien qui arrive pour rien et on va juste être encore plus prêts le 20 mai.»

Pascal Villeneuve est originaire de Gatineau. Âgé de 28 ans, il vient tout juste de changer d'entraîneur en la personne de Stéphane Joanisse. Le père de trois enfants devait boxer le 21 février, avant d'être retiré de la carte pour peaufiner sa préparation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer