Les Blackhawks ont du pain sur la planche

Place aux guerres de tranchées printanières dans la Ligue nationale de hockey! (Photo Associated Press)

Agrandir

Photo Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Place aux guerres de tranchées printanières dans la Ligue nationale de hockey!

L'absence des sept formations canadiennes n'enlève rien à la fébrilité qui règnera dans trois enceintes sportives, mercredi soir, et dans cinq autres jeudi et vendredi.

Et pour les Blackhawks de Chicago, ce sera le véritable début de leur quête d'une deuxième conquête consécutive de la coupe Stanley, et d'une quatrième en sept ans.

Mais malgré tous ses succès passés et son expérience des grandes occasions, la troupe de Joel Quenneville est menacée de perdre son emprise sur le précieux trophée, d'autant plus que les Blues de St. Louis représenteront un adversaire de taille dès le premier tour.

Et comme c'est souvent le cas lors du premier tour, on peut s'attendre à une ou deux surprises.

Voici un bref aperçu des huit confrontations, accompagné de prédictions.

Flyers de Philadelphie vs Capitals de Washington

Meilleure formation dans la LNH à compter du 2 décembre, les Capitals ont obtenu leur laissez-passer le 15 mars. Les Flyers ne se sont qualifiés que le 9 avril. Mais malgré l'écart de 24 points au classement final, les deux formations ont divisé les honneurs de leurs quatre matchs en saison. De plus, les Flyers ont présenté un meilleur dossier à leurs dix dernières rencontres (6-3-1) que les hommes de Barry Trotz (4-3-3) et n'ont récolté que quatre points de moins en deuxième moitié du calendrier (51-55). Les Capitals demeurent favoris, mais la série pourrait être plus difficile que ce qu'indique le classement final.

Prédiction: les Capitals en 6.

Penguins de Pittsburgh vs Rangers de New York

Ce sera l'heure des retrouvailles pour les Penguins et les Rangers, qui ont croisé le fer en séries éliminatoires à chacune des deux dernières saisons. Chaque fois, la troupe de l'entraîneur-chef Alain Vigneault a accédé au tour suivant, mais le dicton «jamais deux sans trois» pourrait ne pas se répéter. L'arrivée de Mike Sullivan derrière le banc a transformé les Penguins, qui ont terminé au deuxième rang dans la LNH pour le nombre de points en deuxième moitié de saison. Tout ça, malgré l'absence d'Evgeni Malkin pendant plusieurs semaines. Ce dernier et Marc-André Fleury sont des cas incertains, mais les Penguins sont sur une lancée qui pourrait les mener loin.

Prédiction: les Penguins en 6.

Panthers de la Floride vs Islanders de New York

Les Panthers ont remporté le championnat de leur section, malgré une deuxième moitié de saison légèrement moins réussie que la première. Ils sont bien dirigés et comptent sur un bon mélange de jeunesse et d'expérience, avec les Aleksander Barkov, Jonathan Huberdeau, Aaron Ekblad, Jaromir Jagr et Roberto Luongo. Mais les Islanders comptent sur John Tavares, qui a terminé la saison en force avec neuf points en quatre matchs, et un gardien pas nécessairement connu, mais solide en Thomas Greiss, qui a gagné ses quatre dernières sorties. Tavares et Greiss pourraient expédier les Panthers vers des vacances hâtives.

Prédiction: les Islanders en 7.

Lightning de Tampa Bay vs Red Wings de Detroit

Les Red Wings tenteront de savourer une douce revanche, eux qui ont été éliminés en sept rencontres lors du premier tour des séries alors que le Lightning faisait face à l'élimination le match précédent, à Detroit. En principe, le Lightning présente une formation beaucoup plus solide que les Red Wings, qui ont à peine joué pour ,500 en deuxième moitié. Mais la troupe floridienne est amochée, alors que Steven Stamkos et Anton Stralman ne seront pas de la partie. Et le cas de Tyler Johnson est incertain. Mais le gardien Ben Bishop devrait faire la différence.

Prédiction: le Lightning en 7.

Stars de Dallas vs Wild du Minnesota

Ce sera la toute première fois que l'ancienne formation établie au Minnesota affrontera la «nouvelle» en matchs éliminatoires. Et à première vue, les Stars, qui ont marqué le plus de buts dans la LNH, ont un arsenal trop diversifié pour le Wild. Et ce, même si Tyler Seguin n'était pas à son poste en début de série. Mais de toutes les équipes qualifiées, les Stars forment aussi celle qui a concédé le plus de buts, et le Wild devra exploiter cette lacune pour, à tout le moins, étirer la série. S'il n'y parvient pas, la série sera courte.

Prédiction: les Stars en 5.

Blues de St. Louis vs Blackhawks de Chicago

Il s'agit certainement de la série de premier tour la plus attrayante. Deux grands rivaux de section, des attaquants spectaculaires, d'excellents défenseurs et deux des meilleurs entraîneurs dans la LNH en Ken Hitchcock et Joel Quenneville. Les Blues ont devancé les Blackhawks en saison, et ils ont gagné trois des cinq duels en saison, tous en prolongation. Mais les Blackhawks ont mis la main sur la coupe Stanley trois fois en six ans et les Blues trouvent souvent le moyen de flancher en séries. Et ce scénario pourrait bien se répéter. Mais si jamais les Blues franchissent cet obstacle, ils pourraient devenir invincibles.

Prédiction: les Blackhawks en 7.

Ducks d'Anaheim vs Predators de Nashville

Des 16 équipes qualifiées en séries, les Ducks ont été bons derniers en première moitié de saison. Mais ils ont renversé la vapeur à un point tel qu'ils ont formé le meilleur club lors des 41 derniers matchs du calendrier, avec une récolte de 62 points. Et seuls les Penguins de Pittsburgh ont marqué plus de buts - 148 contre 140 - en deuxième moitié de saison parmi les clubs qualifiés. Les Predators forment une équipe de qualité, mais pas suffisamment pour renverser les hommes de Bruce Boudreau.

Prédiction: les Ducks en 6.

Kings de Los Angeles vs San Jose

Bien des joueurs des Sharks doivent se souvenir de la dernière fois qu'ils ont affronté les Kings en séries. Au premier tour éliminatoire, en 2014, ils avaient gagné les trois premières rencontres avant de s'effondrer lamentablement lors des quatre matchs suivants. Les Joe Thornton, Patrick Marleau et compagnie auront avantage à se servir de cet humiliant échec comme source de motivation, contre une équipe plus aguerrie qui voudra faire oublier sa non-participation aux séries l'an dernier et boire dans la coupe Stanley, comme il y a deux ans.

Prédiction: les Kings en 5.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer