Nicolas Roy nommé capitaine

Nicolas Roy est officiellement devenu jeudi le nouveau... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Nicolas Roy est officiellement devenu jeudi le nouveau capitaine des Saguenéens. Pour l'entraîneur-chef Yanick Jean, le numéro 55 cadre parfaitement avec les valeurs de l'équipe.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yanick Jean a profité de son bilan pour officiellement présenter le nouveau capitaine des Saguenéens, Nicolas Roy.

En plus d'ajouter le C sur son chandail,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

En plus d'ajouter le C sur son chandail, Nicolas Roy a reçu la Coupe SFL remise au joueur par exellence chez les Sags, jeudi, lors du 5 à 7. Hélène Deschênes, de SFL, lui a remis la coupe.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Dans l'esprit du directeur général et entraîneur-chef, l'attaquant qui en sera à sa quatrième saison avec l'organisation l'an prochain représente toutes les valeurs qu'il est en train de mettre en place. «J'ai parlé de surpassement, de discipline et de sentiment d'appartenance, c'est quelqu'un qui remplit ces critères à merveille», de louanger Yanick Jean, rappelant que le nouveau capitaine porte les couleurs des Sags depuis le début de son stage junior après avoir été acquis des Screaming Eagles du Cap-Breton. Comme il n'y avait pas de capitaine la saison dernière chez les Sags, Roy succède à Laurent Dauphin qui terminera la saison dans la Ligue nationale avec les Coyotes de Phoenix.

Questionné sur le moment qu'il avait pris la décision cette saison, Yanick Jean indique qu'à la lumière des résultats du test du sociogramme et des discussions avec différents intervenants autour de l'organisation, le numéro 55 s'est démarqué, mais qu'il n'y a pas eu de moment précis. «On était convaincus sur notre choix à la fin», de confier Yanick Jean.

«Je ne suis pas nécessairement celui qui va se lever et parler dans le vestiaire, mais montrer l'exemple et travailler fort», exprime le principal intéressé qui n'a pas été surpris de recevoir ce vote de confiance des dirigeants de l'équipe. «Je savais que le leadership devait passer par plusieurs meneurs. Les deux autres assistants, Frédéric Allard et Julien Carignan, auraient aussi représenté d'excellents choix», de souligner Nicolas Roy.

Le nouveau capitaine a pris des notes lors de la dernière saison et désire mener la même ambiance dans le vestiaire la saison prochaine avec une très forte chimie, la meilleure depuis son arrivée avec les Sags, observe-t-il. «Ça se reflète sur la patinoire, de noter Nicolas Roy. Ça fait trois ans que je suis ici. C'est vraiment une fierté de jouer pour les Sags. Tous les joueurs, on est fiers. On veut que les jeunes se sentent bien dans l'équipe.»

Joueur de l'année

Nicolas Roy a fait coup double lors de la journée de jeudi. Lors du 5 à 7 qui mettait officiellement un terme à la saison, il a reçu le titre de joueur de l'année SFL après sa meilleure production en carrière. Il a encore une fois succédé à l'ancien capitaine Laurent Dauphin. Roy a explosé cette saison, touchant la cible à 48 occasions pour un total de 90 points.

Maltsev pourrait être remplacé

Yanick Jean se rendra la semaine prochaine au Championnat mondial des moins de 18 ans, à Grand Forks, au Dakota du Nord pour épier les joueurs européens. Il a confirmé le retour de l'attaquant Dmitry Zhukenov, mais l'avenir du défenseur Artem Maltsev avec l'organisation chicoutimienne est plus nébuleux. La situation de l'équipe à la ligne bleue pourrait permettre à Yanick Jean de le sacrifier pour du renfort en attaque. «C'est où je suis tiraillé. Avec nos quatre défenseurs de 17 ans, je calcule David Noël qui sera avec nous l'an prochain et Louis-Philippe Simard, on va analyser une fois qu'on va avoir vu ce qu'il y a de disponible sur le marché si on n'est pas mieux d'entrer un attaquant», d'annoncer le DG des Sags qui pourrait échanger le Russe à une autre formation de la LHJMQ en juin. Il a d'ailleurs confirmé avoir déjà reçu des appels à son sujet.

Les trois joueurs de 20 ans, Élie Bérubé,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 4.0

Agrandir

Les trois joueurs de 20 ans, Élie Bérubé, Taylor Cooper et Landon Schiller, repartiront à la maison avec leur chandail encadré pour souligner la fin de leur carrière dans la LHJMQ.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

À la recherche d'attaque au repêchage midget

Après son séjour aux États-Unis, Yanick Jean s'attardera, avec les recruteurs, à la préparation du repêchage midget, qui se déroulera au début du mois de juin, à Charlottetown. Il assistera notamment le mois prochain au Challenge midget à Montréal avec les meilleurs espoirs du Québec et des Maritimes. Il sera alors à la recherche d'attaque. «On a vraiment travaillé sur la défensive lors de la dernière année, on va maintenant mettre l'accent sur l'offensive. On veut entrer des joueurs qui pourront jouer sur nos deux premiers trios dans un avenir pas très lointain», de faire valoir Yanick Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer