Les Inuk couronnés champions

Les entraîneurs des Inuk de l'UQAC, Stéphane Pagès... (Photo courtoisie)

Agrandir

Les entraîneurs des Inuk de l'UQAC, Stéphane Pagès et Christophe Lamant, croquent avec plaisir la médaille d'or en compagnie de leurs joueurs.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Couronnés champions de la saison régulière de la Ligue universitaire de soccer intérieur intersectoriel, les Inuk de l'Université du Québec à Chicoutimi ont poursuivi sur leur lancée victorieuse samedi, au complexe sportif Marie-Victorin de Montréal, en ajoutant le titre de champions des séries, le seul qui manquait à leur palmarès.

Par le passé, les Inuk avaient déjà remporté la médaille d'argent à deux reprises et le bronze à quatre reprises. Cette fois-ci, leur objectif n'était rien de moins que l'or et ils ont réussi à le concrétiser.

Pour enfin mettre la main sur la précieuse bannière, la troupe de Stéphane Pagès a d'abord vaincu en demi-finale les représentants de l'Université Bishop's, un gain difficilement acquis par la marque de 1-0. «Ce fut un match serré comme c'est souvent le cas en demi-finale. Tout le monde joue plus serré et plus concentré. Il n'y a pas beaucoup de chances de marquer», relate l'entraîneur-chef Pagès qui a constaté un peu de nervosité au sein de ses troupes.

En finale, la logique a été respectée puisque les Inuk ont affronté l'École de technologie supérieure (ETS) qui a conclu la saison au 2e rang.

«C'était vraiment une belle finale, avec deux belles équipes qui jouaient très bien. On a gagné aux tirs de pénalité, car le match avait fini 1-1 en temps réglementaire. On a un peu dominé le match, mais ce sont eux qui ont été les premiers à marquer en milieu de deuxième période. On a égalisé à trois minutes de la fin et après, ce fut les tirs de pénalité. Les trois premiers de chaque équipe ont marqué, puis notre gardien Renaud Marchand, dont c'était la dernière année, a bloqué le tir et notre joueur a marqué pour l'emporter 2-1.

«On est bien content. Ç'a vraiment été une belle saison, pas seulement en terme de performance, mais aussi en terme d'aventure humaine. C'est une super belle gang de gars. Ils ont accepté de travailler fort et de se faire dire que ceci ou cela n'était pas bon. C'était vraiment une équipe super agréable à diriger. C'est une très très belle aventure qui se termine de la plus belle des façons. On aurait dit que tous les astres étaient alignés pour faire quelque chose de chouette!», de conclure Stéphane Pagès, comblé de voir les efforts de ses protégés récompensés de cette grande première de leur histoire. Les membres de l'équipe ont d'ailleurs dédié leur victoire à la mémoire de Luc Thériault, l'ancien responsable des sports d'excellence de l'UQAC.

À noter que c'est la deuxième fois cette saison qu'une équipe de l'UQAC fait coup double. En volleyball féminin division 2, les Inuk avaient aussi ravi le titre de championnes de la saison et de championnes provinciales. Voilà donc de quoi garnir joliment et fièrement les murs du Pavillon sportif!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer