Hommes forts d'Alma passe au professionnel

Jean-François Caron, classé 3e homme fort au monde,... (Photo Le Quotidien, Laura Lévesque)

Agrandir

Jean-François Caron, classé 3e homme fort au monde, Mike Saunders, fondateur du Circuit des hommes forts, et Vincent Lapointe, athlète originaire d'Alma, invitent la population à assister à la nouvelle mouture de la compétition d'Hommes Forts d'Alma, le 18 juin prochain.

Photo Le Quotidien, Laura Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le calibre de la compétition d'Hommes forts d'Alma grimpera d'un cran en 2016. L'événement, qui se tiendra le 18 juin sur le boulevard des Cascades, passe au niveau professionnel. Les quelque 10 hommes les plus forts du pays s'affronteront au centre-ville d'Alma dans cinq épreuves pour établir de nouveaux records canadiens.

« L'an dernier, la compétition réunissait des amateurs. Cette année, ça ne sera que des professionnels. Les meilleurs au pays. C'est carrément un nouvel événement », résume Mike Sanders, fondateur du regroupement « Circuit des hommes forts » qui collabore avec Festivalma pour organiser l'événement.

L'organisation présente une quinzaine de compétitions d'hommes forts professionnels au pays. Mais celle d'Alma aura un petit quelque chose de particulier. Les athlètes tenteront d'établir un record historique dans l'une des épreuves.

« Ils vont tous surpasser leurs limites. Ça va être spectaculaire. Car normalement, en compétition, les hommes forts vont aller loin, mais juste assez pour arriver premier. Mais là, ils vont devoir aller au bout, car il s'agit d'établir de nouveaux records. Ils vont vouloir garder ce titre longtemps. Ils vont tout donner», détaille M. Saunders.

Parmi la dizaine d'hommes forts, il y aura l'Almatois d'origine Vincent Lapointe. Ce dernier, classé 5e au Canada dans sa catégorie, espère décrocher un titre dans l'épreuve du billot.

« C'est ma force. Je vais essayer de lever 400 livres. Je vais tout donner. Dans les autres compétitions, on se donne aussi. Mais étant donné qu'il y a plusieurs épreuves, on est plus épuisé et il faut se garder des forces si on veut rester dans la compétition. Là, il faudra aller le plus loin pour réussir à faire partie des archives », commente l'Almatois qui demeure désormais à Québec.

Mais Jean-François Caron, cinq fois champion canadien et 3e au niveau mondial, ne compte pas laisser de chance à ses compétiteurs.

« Il y aura cinq épreuves à Alma. Je compte bien établir cinq records », prévient-il.

La compétition se déroulera de 13 h à 17 h à l'extérieur. Le stationnement à étages fera office de gradins aux spectateurs. En plus de la compétition, les gens seront invités à participer à diverses cliniques d'entraînements offertes par le CrossFit O'Lac de 10 h 30 à 13 h. Les billets pour cette compétition sont en vente au coût de 10 $ dans plusieurs points de vente de la région et au bureau Festivalma. Les gens peuvent également se procurer les billets en ligne au www.festivalma.com. En cas de pluie, l'événement est reporté au lendemain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer