Curling: une forte compétition à prévoir

La présidente du comité organisateur Carolle Lavoie, le... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La présidente du comité organisateur Carolle Lavoie, le président d'honneur Phil Desgagné et le président du Club de curling de Chicoutimi, Serge Tremblay, ont annoncé la tenue du Championnat québécois provincial mixte, la semaine prochaine.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La compétition risque d'être féroce sur les glaces du Club de curling de Chicoutimi, du 16 au 20 mars, dans le cadre du Championnat provincial mixte. Douze équipes se feront la lutte afin de se qualifier pour la finale canadienne qui aura lieu à la fin novembre en Nouvelle-Écosse.

Des 12 quatuors en action dès mercredi prochain, trois proviennent du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Divisée en deux groupes, chaque équipe jouera cinq matchs. Les deux meilleures formations passeront en demi-finales le samedi et la finale sera jouée le lendemain. Le classement des têtes de série a fait en sorte que les équipes de la région font toutes partie du même groupe.

Qu'à cela ne tienne, les capitaines Pierre-Luc Morissette, François Gionest et Yannick Martel vont faire tout en leur pouvoir pour classer leur équipe dans le carré d'as.

«Il n'y a pas d'attentes en terme de résultat, c'est vraiment de performer du mieux qu'on le peut, a lancé Robert Desjardins lors d'une conférence de presse vendredi, lui qui formera une équipe avec sa conjointe Véronique Bouchard, en plus de Sophie Morissette et du capitaine Pierre-Luc Morissette. Si on joue bien sans avoir une bonne fiche et que les autres équipes nous battent, on va être satisfaits quand même. Nos objectifs sont davantage basés sur la performance que sur les résultats. À partir de ce moment, on sait qu'on est compétitifs et qu'on peut bien faire. Si les autres équipes réussissent à mieux jouer que nous, on les applaudira.»

De son côté, Nathalie Gagnon fera équipe avec Ann-Sophie Guérin, François Gionest (capitaine) et Jean-François Charest. Elle n'a pas caché ses intentions de faire bonne figure, tout en étant bien heureuse de jouer devant parents et amis.

«C'est bien de jouer devant une foule qui t'encourage, a-t-elle convenu. On n'a pas souvent l'opportunité de participer à une compétition de cette envergure devant les siens donc on va tenter d'en tirer profit.»

Le capitaine Yannick Martel avait sensiblement le même discours. Celui qui bataillera pour le titre en compagnie de Ginette Simard, Marie-Josée Précourt et du jeune Alexandre Ferland est conscient que la lutte s'annonce ardue.

«Je pense que les trois équipes de la région ont le calibre pour remporter le titre, a fait valoir Yannick Martel. Toutefois, le calibre est très relevé donc on veut avant tout jouer le mieux possible et ensuite se qualifier pour les demi-finales. Rendu là, tout est possible. J'ai confiance en mes joueurs et on a une bonne équipe.»

La présidente du comité organisateur, Carolle Lavoie, travaille depuis plusieurs mois avec une cinquantaine de bénévoles dans le but d'offrir le meilleur accueil possible aux joueurs qui proviennent de partout au Québec. Le président du club, Serge Tremblay, a lui aussi contribué à l'organisation.

«La priorité de ce tournoi est de faire en sorte que les compétiteurs soient heureux d'être venus au Club de curling de Chicoutimi, a souligné Mme Lavoie, qui a lancé une invitation particulière à la population pour les cérémonies d'ouverture qui se dérouleront à 18 heures le mercredi. On espère grandement réussir ce défi.»

Phil Desgagné a été nommé président d'honneur du tournoi. Le gouverneur des Saguenéens de Chicoutimi est lui-même un adepte du curling. Il a invité les connaisseurs ainsi que les néophytes à se déplacer en grand nombre.

«Ce que je trouve intéressant, c'est qu'il va y avoir une belle compétition entre les équipes régionales tout au long de la semaine, a-t-il insisté. Ça devrait créer une belle ambiance. On remarque également qu'il y a un bel engouement pour la pratique du curling, surtout avec la présentation du Brier à la télévision.»

«Tous les joueurs s'entendent pour dire que c'est de loin le championnat provincial mixte le plus relevé de tous les temps, a ajouté Robert Desjardins. Sans dire de niaiseries, il y a au moins huit équipes qui peuvent remporter le titre sans qualifier leur victoire de surprise. Tous les matchs vont être serrés.»

En bref

Richard Cimon agira à titre d'arbitre en chef, tandis Daniel Côté sera le responsable de la compétition... Parmi les joueurs connus, notons Martin Ferland, qui est le seul skip québécois à avoir remporté une étape du Grand Chelem... Seule restriction pour devoir faire partie d'une équipe, il faut être âgé d'au moins 16 ans...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer