Prêt à affronter l'eau froide

Après avoir traversé le lac Saint-Jean, le Jeannois... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Après avoir traversé le lac Saint-Jean, le Jeannois François Bernard Tremblay s'offre une nouveau défi.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré une bonne préparation physique, François Bernard Tremblay se sentait un peu fébrile, à quelques heures de sa première compétition de nage hivernale, de découvrir le site du «Memphremagog Winter Swimming Championships» présenté à Newport au Vermont. Samedi et dimanche, il prendra part aux six épreuves au programme de cette compétition amateur qui se déroule dans des eaux avoisinant le point de congélation.

Les organisateurs du «Memphremagog Winter Swimming Championships» ont... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Les organisateurs du «Memphremagog Winter Swimming Championships» ont façonné les couloirs pour la compétition de natation présentée à Newport au Vermont samedi et dimanche. La température de l'eau se situe autour du point de congélation.

Photo tirée de Facebook

«En voyant les temps, ça me rassure un peu parce que je sais que je suis de calibre, a indiqué l'enseignant en littérature au Collège d'Alma jeudi, en entrevue téléphonique. «J'aimerais me classer parmi les meilleurs, mais j'ai regardé les temps de l'an dernier et c'est pas mal rapide. Par exemple, le gagnant de l'an dernier au 50 m libre a fait un 31,99 et moi en piscine, je roule 32 secondes. Je m'attends à faire 34-35 secondes dans mon meilleur, ce qui donnait une 4e ou une 5e place l'an passé.»

Le nageur de Larouche avoue qu'il ne s'est pas beaucoup baigné dans les eaux froides pour se préparer en vue de ce défi où les casques de bain, la graisse et les wetsuits sont interdits. «J'ai nagé beaucoup en piscine et fait de la course à pied, mais de la baignade en eau froide ou immergée, je n'en ai pas fait, ça ne m'a jamais bloqué. Dans le Saguenay, en décembre, j'ai embarqué dans l'eau je me suis mis à nager. Mon premier objectif est de réussir toutes les six distances prévues», souligne-t-il. «Je me sens prêt. Au niveau de la forme physique je fais de la course et je nage plusieurs fois semaine. Je me suis même blessé un peu dans les dernières semaines, mais mes épaules sont correctes. Je ne pense pas que je pourrais être plus rapide qu'actuellement.»

Samedi matin, François Bernard Tremblay amorcera la compétition avec le 25 m brasse et au 25m libre. «Je ne suis pas un nageur de brasse, mais je me suis inscrit juste pour y participer.» Suivront en après-midi, le 50m et le 100m libre, puis le dimanche matin, le 25m papillon et le 200m. Il y aura des relais en après-midi, mais le Jeannois n'a pas l'intention d'y prendre part. «Le but est de gagner, mais avec les temps de l'an dernier, ce sera assez dur», avance «IceBern», le surnom qu'il s'est donné, une contraction d'iceberg et de Bernard. «J'aimerais qu'il y ait de plus longues distances, car je ne suis pas un sprinteur. Alors le 25 m, on oublie ça, mais j'aimerais bien gagner le 200m libre et le 25m papillon. (...) Le but est de s'amuser et de rencontrer du monde. Il y a beaucoup de compétitions de natation dans ce coin-là. Ce sont les mêmes qui organisent un 42 km États-Unis/Québec au lac Memphrémagog», mentionne celui qui est accompagné des membres de sa famille et d'un couple d'amis.

L'écrivain avait également hâte de voir les installations et de la manière dont s'effectueront les départs. «Il y a une plate-forme, mais je ne sais pas si on pourra se pousser du mur», explique celui qui fera partie de la quarantaine de braves provenant notamment de l'Australie, des États-Unis, du Canada, de l'Écosse, de Porto Rico, du Japon, de la Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud.

Cette première participation lui permettra également de vérifier s'il apprécie ou non l'expérience et s'il serait possible éventuellement qu'un tel événement se tienne un jour au Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer