Jeux du Québec: un défi stimulant pour Tommy Plante

Tommy Plante (à l'arrière), du club des Archers... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Tommy Plante (à l'arrière), du club des Archers de Jonquière, agira comme entraîneur de l'équipe régionale de tir à l'arc pour la Finale provinciale des Jeux du Québec. Il est ici entouré de quelques-uns des jeunes qui espèrent se tailler une place au sein de l'équipe, soit Olivier Simard, Louis-Philippe Boulianne, François Tremblay, Samuel Simard, Leance Bouchard et Marjolaine Saucier (accompagnatrice).

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir pris part à trois éditions des Jeux du Québec comme athlète, l'archer Tommy Plante s'apprête à vivre cette grande fête du sport et de la jeunesse dans le rôle d'entraîneur lors de la Finale provinciale qui aura lieu à Montréal lors de la dernière semaine de juillet pour cette discipline.

L'archer de 22 ans a vu ses plans quelque peu devancés, puisqu'il ne prévoyait pas assumer cette responsabilité dès cette année. Mais lorsque l'association régionale lui a proposé le poste, il n'a pas hésité. «J'ai hâte de relever ce défi. Ce sera une nouvelle façon de vivre les Jeux et une belle reconnaissance de mes qualités. Je m'étais dit que je ne coacherais pas avant cinq ou six ans, mais j'ai pris deux ou trois jeunes sous mon aile et ça m'a vraiment donné le goût. Et comme on a tellement une belle relève, ça devrait donner une bonne équipe», explique celui qui a participé aux Jeux de 20 005, de 2007 et de 2010 en tant qu'athlète.

«Cette année, j'ai passé mon cours pour devenir entraîneur d'archer intermédiaire et ça me donne le droit d'être entraîneur aux Jeux. Je l'ai passé juste pour ça», ajoute l'archer qui s'est davantage concentré sur le coaching que sur l'entraînement personnel ces derniers temps.

Celui qui a guidé ses premiers pas dans le tir à l'arc, Michel Longtin, lui avait laissé entendre, lors de la dernière édition des Jeux du Québec, qu'il ne renouvellerait pas son mandat. Tommy Plante était donc déjà sensibilisé à la possibilité de prendre la relève. «Je ne voulais pas perdre l'intérêt des jeunes», concède celui qui s'est pris au jeu. Depuis, il essaie d'inculquer les connaissances acquises aux jeunes, inspiré par son entraîneur Michel Sévigny qui oeuvre maintenant à Trois-Rivières.

Sa jeunesse sera également un plus pour la délégation, car «les Jeux du Québec, c'est compétitif, mais il y a aussi beaucoup d'amusement. On va s'amuser, rencontrer du monde et avoir du plaisir».

La composition de l'équipe n'est pas encore déterminée. «Si on se fie aux autres années, on a le droit à dix jeunes et on espère être en mesure de remplir toutes les places. On devrait donner priorité aux plus vieux parce que ce seront leurs derniers Jeux et qu'ils ont plus de chances de médailles, mentionne le Jonquiérois. Mais depuis deux ans, il y a une belle grosse relève, du moins à Jonquière. Il y a de plus en plus de jeunes.»

Pour les Jeux d'été, les compétitions de tir à l'arc se déroulent à l'extérieur. Tommy Plante s'attend donc à tenir une qualification vers le début juin, laquelle déterminera les membres de l'équipe régionale. «Dès que la neige sera fondue, on va essayer de tenir des pratiques, pas tant pour les entraînements, car les jeunes en font déjà, mais pour les rassembler et les préparer à développer l'esprit sportif», de conclure ce fleuron du tir à l'arc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer