Traversée à vélo: victoire d'Érick Auger

Érick Auger a dominé la traversée du lac... (Photo courtoisie, Martin Gaudreault)

Agrandir

Érick Auger a dominé la traversée du lac Saint-Jean en fatbike.

Photo courtoisie, Martin Gaudreault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix
Le Quotidien

Le lac Saint-Jean a de nouveau démontré qu'il était imprévisible, samedi, lors de la Traversée du lac Saint-Jean à vélo. Le Jonquiérois Érick Auger en a fait son affaire en complétant le parcours de 32 kilomètres en trois heures 35 minutes, alors que de nombreux cyclistes ont été forcés à l'abandon.

Érick Auger... (Photo Le Progrès-Dimanche, René Bouchard) - image 1.0

Agrandir

Érick Auger

Photo Le Progrès-Dimanche, René Bouchard

Des vents de 30 km/h, avec des pointes... (Photo Le Progrès-Dimanche, René Bouchard) - image 1.1

Agrandir

Des vents de 30 km/h, avec des pointes de 50 km/h, ont attendu les concurrents, alors que la température a oscillé autour de -20.

Photo Le Progrès-Dimanche, René Bouchard

Preuve que le défi qui attendait les 120 participants était de taille: seulement 25 d'entre eux ont réussi à le compléter. Les autres ont tous été contraints d'abandonner. Des motoneiges les ramenaient à l'arrivée, au Village de glace de Roberval.

Par exemple, alors que l'aventure était en branle depuis 2h, les organisateurs ont dû contraindre tous les participants n'ayant pas encore franchi le neuvième kilomètre de l'épreuve, pour une question de sécurité.

Les concurrents ont pris le départ à 9h30 hier matin à Péribonka. Des vents de 30 km/h, avec des pointes de 50 km/h, les ont attendus. La température a oscillé autour de -20, mais s'est réchauffée, plus la journée a avancé.

Finalement, c'est le Jonquiérois Érick Auger qui a réussi à terminer l'épreuve et se voir couronné Roi du lac, en trois heures et 35 minutes, sous un tonnerre d'applaudissements du public venu encourager les coureurs. «Ça a été très difficile, surtout au niveau mental. Mais j'ai adoré ça. En plus, je m'attendais à un top 10, peut-être un top 5», s'exclame-t-il tout juste après avoir franchi l'arrivée, l'air transi.

La même épreuve avait pris une heure 59 minutes à compléter par le gagnant de l'année dernière, Christian Gauvin. Cette année, le sort n'a pas été en sa faveur, lui qui a dû arrêter la course en raison d'une blessure à un genou.

Celui qui a remporté l'argent est Don Planchat, originaire de St-Johns, qui est arrivé quatre minutes après Auger. D'origine anglophone, il n'a quand même pu s'empêcher d'échapper un juron bien québécois lorsqu'une journaliste lui a demandé comment il avait trouvé l'épreuve, ce qui a bien fait rire la foule. «C'était l'épreuve la plus difficile de ma vie. Je ne sens même plus ma bouche», confie-t-il.

Le troisième à compléter le podium est Ian Carbonneau, de Dorval, en trois heures 45 minutes. «Ça a été très très dur pour moi, mais j'ai réussi à me reprendre dans les 10 derniers kilomètres, ce qui m'a permis de rattraper quelques concurrents», affirme ce dernier.

Pour sa part, David Veilleux n'a pu qu'obtenir la 5e place, mais il en ressort assez satisfait. «Normalement, avec un vélo, tu peux reprendre ton souffle et te laisser porter par ton élan.

Mais en fatbike, dans la neige, tu es dans un effort constant et ça n'a pas été facile», admet Veilleux.

La première femme à franchir le fil d'arrivée et à recevoir le titre de Reine du lac est Caroline Boyaud, de Val-d'Or, qui a complété le parcours en quatre heures pile. Elle semblait très surprise de sa performance. «Je ne m'attendais pas du tout à ça, mon but premier était seulement de participer», lance-t-elle, tout sourire.

Lors de la remise de prix à la Place de la traversée, le travail de la centaine de bénévoles a été salué, alors que le premier ministre Philippe Couillard et le député de Roberval-Lac-Saint-Jean Denis Lebel ont fait acte de présence, entre autres.

Le premier ministre Philippe Couillard et l'organisateur de... (Photo courtoisie, Martin Gaudreault) - image 2.0

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard et l'organisateur de l'événement David Lecointre ont posé avec le grand vainqueur Érick Auger lors de la remise de prix à la Place de la traversée.

Photo courtoisie, Martin Gaudreault

Le lac Saint-Jean a de nouveau... (Photo Le Progrès-Dimanche, René Bouchard) - image 2.1

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, René Bouchard

Ce qu'ils ont dit

« Nous sommes très fiers de ce que vous avez accompli »

- Guy Larouche, maire de Roberval

« C'est une grande aventure, le lac Saint-Jean »

- Denis Lebel, député fédéral de Roberval-Lac-Saint-Jean

« C'est le début d'une tradition »

- Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« La traversée hivernale va faire le tour du monde, comme celle d'été »

- Éric Larouche, président d'honneur de l'événement

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer