Snowcross Saguenay: note de 7,6 sur 10

Présentées dans un cadre spectaculaire, les courses de... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Présentées dans un cadre spectaculaire, les courses de motoneige ont attiré beaucoup d'amateurs, en fin de semaine, sur la Zone portuaire de Chicoutimi

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

La Zone portuaire de Chicoutimi a montré un visage qu'on ne lui connaissait pas, en fin de semaine, en accueillant une étape du circuit provincial SCMX de snocross. On était bien de loin de la danse en ligne, des spectacles de musique ou des pique-niques sur l'herbe.

Dimanche, 70 pilotes ont rivalisé d'adresse et de vitesse sur une courte piste de 0,3 kilomètre aménagée devant la grande scène (voir photos). S'il y avait un peu moins de spectateurs que la veille aux abords de la piste, en raison du temps plus froid, Michel Mallette, un des promoteurs de l'événement, a tracé un bilan très positif de l'expérience. Dans son esprit, elle a droit à une note de 7,6 sur 10 et elle mérite d'être poussée encore plus loin.

«C'est incroyable, a résumé Michel Mallette. Nous avions des attentes d'une foule intéressante en raison de la gratuité de l'événement et de la qualité du spectacle. C'est un spectacle de sports extrêmes de haut niveau. Avec toutes les personnes dans les paddocks, j'estime que près de 10 000 personnes nous ont rendu visite au cours de la fin de semaine. Pour une première édition, c'est un très bon résultat. Je remercie les gens puisque nous l'avons fait pour eux. La population a bien répondu et ce sont les gens qui vont en faire un événement récurrent et avec de bonnes retombées économiques pour les années à venir.

«Pour l'avenir, nous avons des choses à régler au niveau stratégique et des infrastructures. Il faut agrandir la piste. Nous devons respecter certaines normes et nous ferons des demandes à la municipalité. Il y a des choses que nous devons changer. Le circuit était un peu petit et très physique.»

À ce propos, Michel Mallette a rappelé que les promoteurs de l'événement ne voulaient pas se lancer dans les grandes demandes avant d'avoir vécu une première édition.

Maintenant que c'est chose faite, il entend s'asseoir avec les autorités municipales afin que l'événement devienne une tradition et qu'il demeure au coeur de l'arrondissement de Chicoutimi. Dans son esprit, l'endroit est idéal.

«Je vous dis que l'événement sera récurrent pour les dix prochaines années, mais nous allons y aller une année à la fois, a noté celui qui a organisé l'événement en compagnie de Chantale Lamontagne. Nous devons trouver le meilleur concept possible pour assurer la sécurité des coureurs et donner satisfaction aux spectateurs.

«Mais cette première édition est supérieure à mes attentes. Ceux qui me connaissent savent que je suis difficile à satisfaire. Je donne une note de 7,6 sur 10 à cette première tentative. Il y a toujours de la place pour s'améliorer. Il faut trois ans pour bâtir une organisation solide. Nous ferons nos frais cette année, à quelques dollars près. C'était notre objectif. Nous formons un organisme sans but lucratif qui veut avant tout rassembler les gens.»

Sur le même sujet, Michel Mallette s'est aussi réjoui du succès obtenu par un souper et une activité de réseautage offerts aux différents partenaires de l'événement, samedi soir. En ces temps plus difficiles économiquement, il croit qu'il est important de donner aux gens d'affaires des occasions d'échanger entre eux.

«Nous ferons un bilan avec nos partenaires afin de déterminer comment nous pourrons créer un phénomène de marketing grâce auquel ils pourront bénéficier des retombées, a-t-il conclu. Plus on va développer l'événement et plus tout ce qui l'entoure pourra en tirer profit.»

Un bébé vient de naître

Principal dirigeant du circuit provincial SCMX de snocross, Gérald Asselin a beaucoup apprécié l'expérience tentée sur la Zone portuaire de Chicoutimi, au cours de la fin de la semaine. Il assure que cette satisfaction a été partagée par les coureurs et il croit que les ingrédients sont en place pour créer une agréable habitude.

«Je savais que ce serait bon, mais c'est au-delà de mes espérances, a indiqué Gérald Asselin pendant les derniers moments du programme de dimanche. La piste est notre plus gros tracas, mais la réponse du monde a été très bonne. Les coureurs ont aimé venir ici et j'ai l'impression que c'est un bébé qui vient de naître.

«C'est la plus petite piste du circuit (SCMX), mais ce n'est pas vraiment sa grandeur qui pose problème. Les difficultés se situent surtout dans les obstacles qu'il faut contourner pour l'aménager. On manque un peu d'espace alentour. On manque un peu d'espace pour le départ et pour la largeur de la piste. Pour le reste, l'emplacement est extraordinaire. Il y a moyen de s'arranger. Quand les deux parties ont de la bonne volonté, il y a toujours moyen de s'arranger. J'ai l'impression qu'on est bien parti pour l'an prochain.

«Même s'ils ne pouvaient exprimer leur talent autant qu'ils l'auraient voulu, en partie parce qu'il est plus difficile de dépasser, les pilotes ont aimé ça. La journée de samedi a été particulièrement extraordinaire.»

Résultats

Finale Pro Open 1

1. Tim Tremblay

2. Maxime Taillefer

3. Donavan Asselin

Finale Pro Open 2

1. Tim Tremblay

2. Maxime Taillefer

3. Dex Savage

Finale Pro Lite 2

1. Francis Pelletier

2. Samuel Caouette

3. Gabriel Legendre

Finale Pro Lite 1

1. Francis Pelletier

2. Jonathan Roberge

3. Samuel Lavoie

Finale Sport 1

1. Francis Pelletier

2. Samuel Lavoie

3. Gabriel Legendre

Sport 2

1. Francis Pelletier

2. Gabriel Legendre

3. Samuel Lavoie

Finale vétérans 30

1. Michel Caplette

2. Dominic Babineau

3. Martin St-Amand

Finale vétérans 35

1. Dominic Babineau

2. Martin St-Amand

3. Érick Erick Legendre

Vétérans 40

1. Martin St-Amand

2. Érick Legendre

3. Andre Pillon

Sport 16-17

1. William St-Laurent

2. Jordan Lebel

3. Danick Robert

Junior 14-15

1. William St-Laurent

2. Jordan Lebel

3. Nathan Mailloux

Junior 10-13

1. Jordan Lebel

2. Jérémy Beaulieu

3. Nathan Mailloux

Transition

1. Jacob Begin

2. Dylan Lebel

3. Tristan Robert

Dames

1. Alexandra Raymond

2. Émilie Rioux

3. Naeli Lebel

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer