Tour du mont Valin: sous le signe de la continuité

Lucie Maltais et Éric Larouche sont en pleine... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Lucie Maltais et Éric Larouche sont en pleine préparation de la 31e édition du Tour du mont Valin, qui aura lieu le 19 mars.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En attendant 2017, les organisateurs du Tour du mont Valin planchent sur la 31e édition qui se déroulera sous le signe de la continuité le 19 mars.

La compétition provinciale de ski de fond et de raquettes est maintenant sous la responsabilité de Saguenay Événements et du président Éric Larouche qui a pris le flambeau de l'Aménagement des monts Valin inc. (AMVI). «C'est sûr qu'on reste dans la continuité, mais on veut amener le tour à un autre niveau», confie-t-il, lors d'une rencontre en compagnie de la directrice générale Lucie Maltais, en parlant des changements qui seront apportés à compter de l'an prochain. 

«Pour la 31e, on s'est beaucoup attardés à ce qu'on offre sur place et ce que ça prend pour que les gens apprécient leur expérience», de poursuivre Éric Larouche, mentionnant que la préparation des pistes a débuté cette semaine afin d'assurer un fond de neige solide.

Si ce n'est déjà fait, l'organisation franchira au cours des prochaines heures le cap des 300 inscriptions, ce qui représente le rythme normal à environ un mois de l'événement. Les responsables espèrent s'approcher du total de 600 participants après la 30e édition qui a attiré près de 650 personnes. Les distances demeurent les mêmes avec la relève aux 3, 6 et 9 kilomètres, le 12 km, le 20 km, le 38 km et le 45 km de ski de fond dans les styles classique et libre, ainsi que les 7 km et 12 km en raquette.

En ski de fond, le Tour du mont Valin représentera la finale du circuit provincial des maîtres alors que du côté de la raquette, qui gagne en popularité, ce sera la finale de la Coupe des neiges. D'ailleurs, l'an prochain, les organisateurs désirent ajouter le demi-marathon. 

Éric Larouche et Lucie Maltais précisent que le manque de neige ailleurs que dans la région est un couteau à deux tranchants alors que, si les conditions sont excellentes localement, les gens de l'extérieur n'ont pas l'occasion de faire de ski de fond. 

Les participants ont jusqu'au 14 février pour profiter du tarif de la prévente et aussi avoir la garantie de la bonne grandeur pour le chandail ''dry-fit''. Tous les détails sont disponibles sur le site internet au www.tourmontvalin.com.

Festival

En 2017, un festival des sports hivernaux, d'au moins une dizaine de jours, verra le jour en complément au Tour du mont Valin. Questionné sur l'avancement du dossier, le président Éric Larouche mentionne que différents partenaires et intervenants ont été rencontrés dernièrement. «On continue à accumuler de l'information et les discussions pour voir comment le calendrier va se remplir», de noter Éric Larouche, soulignant que plusieurs personnes avaient manifesté leur intérêt de s'impliquer depuis l'annonce du projet en fin d'année 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer