Christopher Gibson revigoré

Christopher Gibson... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Christopher Gibson

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un bref passage de 29 minutes devant le filet des Islanders de New York en début d'année a revigoré Christopher Gibson, lui offrant une bonne dose de confiance pour la suite des choses.

Rappelé des Sound Tigers de Bridgeport en raison d'une blessure au gardien numéro un Jaroslav Halak, Christopher Gibson a effectué son baptême en relève à Thomas Greiss le 2 janvier à la mi-match face aux Penguins de Pittsburgh. Il n'a permis qu'un but sur 17 tirs. Fort de cette performance, il croit plus que jamais avoir ce qu'il faut pour faire sa place dans la Ligue nationale.

«Je le pense maintenant plus qu'avant ces 29 minutes. J'ai fait quelques gros arrêts et je sais maintenant que je peux avoir du succès à ce niveau. Je dois encore avoir la foi que je vais m'établir comme régulier», signale le gardien finlandais de 23 ans qui profitait de la pause du match des étoiles dans la Ligue américaine pour assister au match des Sags contre le Phoenix de Sherbrooke, mardi soir.

Christopher Gibson a changé de décor en septembre, passant du centre-ville de Toronto à la banlieue de Bridgeport, une municipalité de près de 150 000 habitants au Connecticut. Malgré ce déménagement, l'ancien des Saguenéens poursuit sur sa lancée comme numéro un des Sound Tigers une moyenne de 2,36 et un pourcentage d'arrêt de .915. Il a mérité vendredi sa 12e victoire de la saison, en 23 décisions.

«J'ai eu une très bonne année l'an dernier et ça se poursuit cette saison. Ça ne change absolument rien de me retrouver avec une nouvelle organisation. Je suis seulement heureux d'avoir la chance de jouer et d'encore occuper un poste de gardien numéro un. Je vois beaucoup d'action et je suis heureux de mon rendement», d'indiquer le gardien de 23 ans qui écoule la dernière année de son contrat. Il n'est visiblement pas dérangé par cette incertitude.

«Je n'en parle pas vraiment à mon agent et je me concentre sur la fin de saison. Ce sont mes performances qui vont avoir des répercussions après la saison», d'exprimer Christopher Gibson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer