Chapeau à Justine et Benédict

Justine Laberge et Benédict Lanoue portaient un beau... (Photo courtoisie)

Agrandir

Justine Laberge et Benédict Lanoue portaient un beau chapeau, dimanche, à la conclusion de leur participation à la seizième édition du Défi alpin Banque Laurentienne du Carnaval de Québec.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Justine Laberge et Benédict Lanoue ont terminé la fin de semaine avec un drôle de chapeau sur la tête, mais ils ne s'en plaindront surtout pas. Le couvre-chef se voulait l'illustration du travail accompli sur les pentes de la station de ski Le Relais de Lac-Beauport. Ils ont attiré l'attention durant la seizième édition du Défi alpin Banque Laurentienne du Carnaval de Québec.

Dans la catégorie U12 filles, Justine Laberge, du Mont-Fortin, a mis la main sur trois médailles d'or en quatre courses.

Évoluant dans la division U10 garçons, Benédict Lanoue, du Mont-Édouard, a pour sa part conclu la compétition avec trois médailles de bronze et une sixième place.

Les deux skieurs régionaux ont reçu en cadeau un chapeau tricorne, l'emblème de l'événement qui est remis aux trois meilleurs de chaque catégorie. Lanoue avait aussi obtenu cette récompense en 2014.

La rencontre a regroupé 500 jeunes skieurs de 4 à 11 ans provenant de 37 stations du Québec et de l'Ontario. Chez les U12, 87 jeunes filles ont pris le départ. Ils étaient 104 au tableau masculin U10. La délégation des stations du Saguenay-Lac-Saint-Jean comptait dans ses rangs une trentaine d'athlètes.

Autres bons résultats

D'autres représentants du Mont-Fortin ont aussi bien fait, en fin de semaine. Léa Fortin a récolté une huitième et une dixième place chez les U12, pour une 14e position au classement général du week-end. Victor Laberge et Justin Vienneau ont terminé au dixième et 13e échelon de leur catégorie respective.

Justine Laberge est inscrite au programme ski-études et travaille sous la direction de Pier-Luc Lemieux.

Pour sa part, Benédict Lanoue bénéficie d'une entente avec l'école Fréchette qui lui permet de s'entraîner avec son père, une à deux demi-journées par semaine pendant les heures scolaires.

Jean-François Lanoue, chargé de projet en gestion du développement au Mont-Édouard, estime d'ailleurs que la région n'a jamais obtenu autant de succès au Défi alpin Banque Laurentienne du Carnaval de Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer