185 coureurs au Trail nocturne

Comme l'an dernier, les jeunes avaient aussi leur... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Comme l'an dernier, les jeunes avaient aussi leur épreuve, en cette 2e édition du Trail nocturne, soit une course de 1 km. Une fois la course terminée, ils ont pu profiter du temps doux pour s'amuser dans la neige fraîchement tombée.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les participants de la 2e édition du Trail nocturne en garderont un souvenir beaucoup plus doux que la première. Tenu samedi soir dans les sentiers du club Norvégien de Jonquière, le premier événement du Circuit des courses Ultraviolet-Salomon s'est en effet déroulé dans des conditions idéales, alors que les quelque 185 coureurs ont pu effectuer une belle balade de 5 ou 10 km, sous une neige scintillante et par un douillet -5 degrés Celsius. Bref, rien de comparable avec l'an dernier, alors que les coureurs avaient bravé un -30 degrés Celsius sur une neige craquante!

Évidemment, d'aussi belles conditions ont ajouté à l'ambiance de fête qui régnait sur le site. Pendant que les adultes pouvaient se réchauffer autour du feu, encourager les autres coureurs ou encore découvrir les produits offerts sous les tentes aménagées par UltraViolet, Remix Santé et le club Les Coureurs des Bois, les plus jeunes, eux, pouvaient s'amuser dans la neige, près de l'arrivée, ou aller se réchauffer à l'intérieur du spacieux chalet.

Coordonnateur du circuit, Frédérick Lessard (Événements 123 GO) était ravi de cette 2e édition. «Ce sont des conditions de rêve. C'est incroyable. Je suis vraiment très satisfait. Je m'attendais à 150 participants et on en a eu 185, dont une vingtaine de jeunes qui ont complété le 1 km. Il y a eu beaucoup d'inscriptions de dernière minute. Le but est que tout le monde s'amuse et que les partenaires puissent rencontrer les gens», explique Frédérick Lessard, qui a tenu à remercier la trentaine de bénévoles qui ont assuré la sécurité du parcours et sur le site. Une fois les épreuves terminées, tous les participants et les partenaires se réunissaient ensuite pour un souper, histoire de bien terminer la journée.

Une première

Bien connu pour ses exploits en vélo de montagne, l'Almatois Léandre Bouchard a pour sa part effectué un baptême du feu avec brio, remportant l'épreuve de 10 km. «C'était la première fois que je faisais un trail ici (au Norvégien) et aussi un trail l'hiver. C'est spécial! Au début, lorsque j'ai vu l'événement, je pensais que c'était une course de raquette pour ensuite réaliser que c'était de la course à pied!», rigole le longiligne athlète qui revient d'un camp d'entraînement en Californie. Cette course sur fond dur avec une couche de neige plus molle a été un bon. «La nouvelle neige apportait un peu d'instabilité et on pouvait caler dans certaines sections, mais une course comme celle-ci est un bon test. J'ai couru en compagnie d'Alexandre Boulé (ancien champion du circuit régional de courses à pied) qui a un bon moteur et ça me confirme que je suis sur la bonne voie», a commenté Bouchard, d'excellente humeur.

Frédérick Duchesne, qui travaille chez UltraViolet et qui est membre du Club de ski Au Fond Skippet, s'est lui aussi initié au trail hivernal. «Je fais du ski de fond et du vélo de route. C'était une première expérience pour moi et c'était vraiment génial et super bien organisé. Il y a plein de monde qu'on connaît, des gens qu'on côtoie autant en ski de fond qu'en vélo», a-t-il commenté, lui aussi de fort belle humeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer