Les 50 ans du Super Bowl

Le trophée Vince-Lombardi, décerné aux champions du Super... (Photo Timothy A. Clary, archives AFP)

Agrandir

Le trophée Vince-Lombardi, décerné aux champions du Super Bowl.

Photo Timothy A. Clary, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Un 50e champion du Super Bowl sera couronné le 7 février à San Francisco. Si l'événement a maintenant une envergure mondiale, au départ, le match était loin de faire l'unanimité.

Surnommé Super Bowl par les médias et amateurs, le «Match de championnat du monde» a vu le jour en 1967 et mettait aux prises le champion de la Ligue nationale de football et celui de la nouvelle Ligue américaine de football. Les deux premières années, les Packers de Green Bay l'emportent sans problème, ce qui pose des interrogations sur le calibre de la Ligue américaine de football. En 1969, alors que la finale est même remise en question par certains, le célèbre quart-arrière des Jets de New York, Joe Namath, promet la victoire face aux Colts de Baltimore, pourtant largement favoris. Il va tenir promesse, ce qui va véritablement lancer le Super Bowl et qui va mener à la fusion des deux ligues l'année suivante. Depuis, le match ultime n'a fait que grossir et bat des records d'audience année après année.

Au fil des ans, des équipes ont marqué plus que d'autres le match ultime. Les Steelers de Pittsburgh ont établi en 2009 le record pour le plus grand nombre de sacres avec six. Ils ont été tout simplement dominants à la fin des années 70 avec quatre victoires entre 1975 et 1980. Ils revendiquent également le plus grand nombre de participations avec huit, le même nombre que les Cowboys de Dallas et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Les Cowboys n'ont toutefois pas réussi à atteindre le Super Bowl depuis leur 5e championnat en 1996, leur troisième en quatre ans. Les Pats sont des habitués depuis 1997, avec pas moins de sept participations, soulevant le trophée Vince Lombardi à quatre reprises, dont l'an dernier, dans une fin de match rocambolesque face aux Seahawks de Seattle.

Les Broncos rejoindront ce trio d'honneur dimanche prochain. Ils ont été couronnés à deux reprises avec un doublé en 1997-98 alors que l'actuel président de l'équipe, John Elway, en était le quart-arrière. Leurs adversaires, les Panthers de la Caroline, tenteront de s'imposer pour une première fois à leur deuxième chance. En 2004, ils sont arrivés tout juste à court face aux Patriots. Les 49ers de San Francisco ont quant à eux représenté la dynastie des années 80 avec quatre victoires en autant de participations entre 1982 et 1995. Preuve de la parité dans la NFL lors des dernières saisons, un huitième champion différent en autant d'années sera déterminé dimanche prochain. Un peu chanceux et plutôt futé, le joueur de ligne défensive, Charles Haley, a été le plus décoré avec cinq bagues du Super Bowl. Il s'est aligné à la fois pour les 49ers et pour leurs ennemis jurés, les Cowboys.

À l'inverse, les Bills de Buffalo et les Vikings du Minnesota n'ont pas connu beaucoup de succès avec quatre défaites en autant de participations. Pour les Vikings, on parle d'une autre époque, entre 1969 et 1976. Pour les Bills, ils ont réussi à atteindre la grande finale quatre années consécutives au début des années 90, un véritable exploit. Le problème, c'est que chaque fois, ils sont rentrés à Buffalo avec leur petit bonheur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer