Kovalev-Pascal: cinq Québécois en sous-carte

En excluant Pascal, pas moins de cinq boxeurs... (Photo Presse Canadienne)

Agrandir

En excluant Pascal, pas moins de cinq boxeurs québécois feront l'affiche de quatre combats samedi, au Centre Bell.

Photo Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Malgré les exigences du réseau HBO, InterBox s'est assuré qu'il y ait le plus grand nombre possible de Québécois en sous-carte du combat de championnat du monde opposant Jean Pascal à Sergey Kovalev, samedi, au Centre Bell.

«Il était important pour nous qu'il y ait une forte représentation québécoise sur la carte», a d'ailleurs indiqué Pierre Duc, le bras droit de Jean Bédard chez InterBox, au tout début de la conférence de presse visant à présenter les neuf combats qui mettront la table au choc des mi-lourds pour les titres de l'International Boxing Federation (IBF), de la World Boxing Association (WBA) et de la World Boxing Organization (WBO), tous détenus par Kovalev.

En excluant Pascal, pas moins de cinq boxeurs québécois feront l'affiche de quatre combats, le plus important d'entre eux étant celui opposant le vétéran Renan St-Juste (26-4-1, 18 K.-O.) à Francis Lafrenière (10-5-2, 6 K.-O.) pour le titre IBF international des poids moyens.

«C'est incroyable comme opportunité, a indiqué Lafrenière. La chance de se faire connaître à l'international c'est super et en plus, de pouvoir ajouter le nom d'un gars comme Renan à ma fiche, qui a déjà détenu trois ceintures internationales et qui a déjà été classé aspirant numéro 2, c'est une très grosse opportunité pour moi.»

«Avec la ceinture en jeu, ça devient plus important qu'un combat "local"» par contre, a indiqué St-Juste. Je pense que Francis veut s'en servir comme d'un tremplin, tandis que moi, j'ai déjà remporté trois titres internationaux et seul celui de l'IBF manque à mon palmarès, alors je veux aller le chercher.»

En plus du titre, le vainqueur se retrouvera automatiquement classé au sein du top 15 de la division à l'IBF.

«C'est gros. Ça veut dire que tu n'es qu'à deux ou trois grosses victoires d'un gros coup de téléphone», a fait remarquer Lafrenière, les yeux tournés vers un éventuel combat de championnat du monde.

Les deux boxeurs ont admis qu'ils souhaitaient se servir de cette vitrine pour tenter de faire écarquiller les yeux aux gens d'HBO, afin d'obtenir une éventuelle lucrative invitation à boxer dans un de leurs événements principaux.

En plus de St-Juste et Lafrenière, le poids moyen David Théroux (8-1, 5 K.-O.) fera face au Mexicain Juan Armando Garcia (12-2-2, 5 K.-O.); le super mi-moyen Steven Butler (13-0-1, 11 K.-O.) affrontera l'Angolais Antonio Hoffman (13-0, 9 K.-O.); et le moyen Sébastien Bouchard (11-1, 4 K.-O.) sera opposé au Polonais Damian Mielewczky (9-1, 7 K.-O.).

À ce groupe, il faut ajouter les noms du super coq Vislan Dalkhaev (4-0, 1 K.-O.) et du super léger Joel Diaz (20-0, 16 K.-O.), protégés de Groupe Yvon Michel et de Jean Pascal Promotions qui se battront aussi sur cette carte. Dalkhaev sera opposé au Mexicain Alan Salazar (5-1, 2 K.-O.), tandis que Diaz fera face à un autre Mexicain, Abraham Gomez (13-20-3, 5 K.-O.).

Mikhaylenko et Mayfield en demi-finale

La demi-finale de ce gala sera assurée par les mi-moyens Dmitry Mikhaylenko (20-0, 9 K.-O.), un protégé de Main Events, et Karim Mayfield (19-2-1, 11 K.-O.), qui tenteront de mettre la main sur le titre de la United State Boxing Association (USBA) des mi-moyens.

Appelé en renfort il n'y a que quelques semaines pour remplacer Ray Robinson, blessé dans un accident de la route, Mayfield ne s'est pas battu depuis novembre 2014.

«Je ne serai pas rouillé. Tous ceux qui me connaissent savent que la boxe, ce n'est pas qu'un métier pour moi, c'est un style de vie, a assuré Mayfield. Ceux qui me suivent sur «Snapchat» savent d'ailleurs que je suis en très grande forme.»

«Autant j'aimerais dire de mauvaises choses à son sujet, autant je ne peux pas. C'est tout un combattant, a d'ailleurs déclaré Egis Klimas, le gérant de Mikhaylenko et de Kovalev. Je ne peux pas prédire une victoire non plus: ce sera une très forte opposition pour Dmitry.»

Le premier de ces 10 combats se mettra en branle à compter de 18h30. HBO entre en ondes à compter de 22h et la finale entre Pascal (30-3-1, 17 K.-O.) et Kovalev (28-0-1, 25 K.-O.) est prévue pour 23h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer