Un rendez-vous que les As ne veulent pas manquer

Les As de Rouyn-Noranda participent tous les ans... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les As de Rouyn-Noranda participent tous les ans au Tournoi provincial midget d'Alma. Ils sont inscrits cette année dans la classe BB et hier soir, ils ont effectué une remontée pour arracher une nulle de 3-3 aux favoris locaux, les Aiglons d'Alma.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis quelques années, le Tournoi provincial midget d'Alma est un incontournable pour les As de Rouyn-Noranda. La route est longue entre l'Abitibi et le Lac-Saint-Jean, mais pour l'entraîneur Alain Mercier, le long voyage est amplement compensé par ce rendez-vous annuel incontournable.

«C'est agréable et ça vaut la peine de descendre à Alma pour le tournoi. C'est tellement bien organisé. C'est l'un des beaux tournois au Québec», a-t-il louangé quelques minutes avant le début de son deuxième match, en fin de soirée hier face aux Aiglons d'Alma. Les favoris locaux menaient 3-1 en troisième, mais ont dû se contenter d'une nulle de 3-3.

Jeudi, l'autobus de l'équipe qui a quitté en matinée et a mis 11 heures pour atteindre Alma, avec un arrêt pour le dîner. La situation n'a pas empêché la formation de calibre BB de remporter son match inaugural en soirée contre l'Armada de Québec.

En prime, malgré une élimination hâtive l'an dernier, la formation de l'Abitibi a connu sa part de succès à Alma, remportant les grands honneurs en 2014 et en étant finaliste l'année précédente. «C'est un tournoi où il ne reste plus beaucoup de parties dans notre ligue. Ça nous permet de disputer 3-4 ou 5 matchs selon le déroulement du tournoi», souligne Alain Mercier, ajoutant que le calibre relevé est une force du tournoi, ce qui permet aux As de se comparer avec d'autres bonnes équipes à travers la province qu'ils pourraient revoir aux championnats provinciaux de la Coupe Dodge où ils ont perdu l'an dernier en grande finale AA.

Malgré tout, cette saison, les As se retrouvent dans le calibre BB, comme toutes les autres équipes de l'Abitibi. «La classification a changé, mais on tenait à venir à Alma encore une fois», précise Alain Mercier, vantant au passage la qualité des infrastructures et l'accueil.

Cause directe du changement de classe, plusieurs joueurs se sont exilés pour évoluer dans des calibres supérieurs. Les jeunes ont donc gagné leur place et, situation très inhabituelle dans le midget, les As ont pas moins de dix joueurs de 15 ans, plus de la moitié du club. «On figure bien dans notre région. Juste avant les Fêtes, on a réussi à prendre la première place», annonce Alain Mercier qui espère un retour prochain dans le AA pour la ligue à huit équipes.

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour (en blanc) ont... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 2.0

Agrandir

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour (en blanc) ont dû se contenter d'une nulle de 1-1 hier contre l'École secondaire La Ruche de Magog. Tous les espoirs sont encore permis pour la formation almatoise dans la division juvénile scolaire.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Les Orioles s'éclatent

Les Orioles de Jonquière n'ont fait qu'une bouchée de l'Armada de Québec qu'ils ont écrasé 7-0, hier, dans un match de calibre BB au Tournoi provincial midget d'Alma.

Dans la victoire des siens, Gabriel Ouellet s'est payé un festin avec trois buts et autant d'aides. Son coéquipier Jean-Simon Girard s'est également éclaté avec un buts et quatre passes.

Les Saguenéens de Chicoutimi ont également eu beaucoup de plaisir face aux Hurricanes de Montréal, l'emportant 6-1. Alexis Pineault a mené l'attaque des vainqueurs avec deux buts et deux passes.

La journée a été moins fructueuse pour les Castors de Dolbeau-Mistassini qui se sont inclinés 5-3 contre le Garaga de Saint-Georges.

Du côté du juvénile, les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour sont demeurés invaincus en deux matchs avec une nulle de 1-1 contre l'école secondaire La Ruche de Magog. À l'inverse, les Mustangs de l'école Odyssée/Dominique-Racine n'ont pas de victoire en deux rencontres. Après une nulle jeudi, les Chicoutimiens ont subi un revers de 4-2 contre le Vert et Noir de l'école Massey-Vanier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer