Un premier Ultra-trail de 55 km

Ci-haut, Frédérick Lessard (coordonnateur du circuit) est entouré... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Ci-haut, Frédérick Lessard (coordonnateur du circuit) est entouré de deux des partenaires financiers du circuit, Claude Ouellet (UltraViolet) et Carl Fleury (Voie maltée de Chicoutimi).

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fort de l'engouement pour la course en sentier, le Circuit des courses UltraViolet/Salomon pose un premier jalon en vue de faire de la région une destination prisée pour l'Ultra-trail avec la tenue du Trail des coureurs des bois le 27 août, un premier événement de 55 km entre Laterrière et la station du Mont-Lac-Vert d'Hébertville.

«En lançant ce circuit l'an passé, nous avions l'ambition de présenter un événement de type Ultra-trail. Mais avant, nous voulions installer les bases de notre circuit. Avec la course au Mont-Lac-Vert, nous faisons le premier pas dans cette direction en présentant une distance de 55 km dans le sentier qui longe le lac Kénogami, de Laterrière au Mont-Lac-Vert. Un parcours linéaire unique, technique et vallonné offrant plus de 2000 m de dénivelé positif au total, ce qui est quand même colossal», explique Frédérick Lessard en conférence de presse.

«On sait que la tendance actuelle est à ce genre de course partout au Québec. Il y en a qui pousse dans chaque région et notre objectif est d'offrir un 80 km dans les prochaines années. Notre intention, à moyen terme, est d'en faire la destination de course en sentier au Québec», ajoute le coordonnateur du circuit, en précisant que le parcours se déroule sur des sentiers de randonneurs, sans portion dans des chemins forestiers.

L'organisation espère attirer entre 200 et 250 coureurs au total pour l'événement, ce qui inclut les participants aux distances de 1 km (12 ans et moins), 5 km, 10 km et 20 km. À long terme, les organisateurs souhaitent qu'un nombre croissant de coureurs de l'extérieur s'ajoutent aux participants de la région, puisque de plus en plus de coureurs conjuguent leur passion du sport avec des destinations voyage. Le tourisme sportif est une tendance marquante avec des retombées économiques importantes pour la communauté d'accueil.

La course en sentier ne cesse de gagner en popularité. En 2010, 1588 participants avaient complété les 15 événements de trail offerts. En 2015, l'offre est maintenant de 78 événements et le nombre de finissants est de 17 700, souligne Frédérick Lessard, en rappelant qu'un club de course en sentiers, le Club des coureurs des bois Saguenay, fondé l'an dernier comptait quelque 80 membres.

Selon lui, la région possède toutefois tous les atouts pour se démarquer parmi les quelque 80 événements de courses en sentier actuellement offerts. «On dispose de tous les éléments pour présenter un événement d'envergure provinciale, nationale, et certainement internationale dans les prochaines années», estime celui qui mise sur la beauté de la nature et des installations d'accueil, ainsi que sur l'accueil et la débrouillardise des gens d'ici.

Bénévoles recherchés

Des comités sont déjà à l'oeuvre pour mettre en place ce «monstre logistique» qui devrait nécessiter l'implication d'une centaine de bénévoles. «On va avoir besoin de (bénévoles) avant, pendant et après la course pour la préparation du sentier, son balisage, l'accueil, les bateaux pour encadrer les coureurs (ravitaillement, évacuation rapide au besoin, etc.). L'inscription s'effectue via le site Internet «www.circuit123go.com». Pour les bénévoles intéressés, visitez la page Facebook «Je m'implique 02».

Toujours trois événements au programme

Outre la tenue du Trail des coureurs des bois le 27 août, le Circuit des courses UltraViolet/Salomon tiendra également le Trail nocturne au centre Le Norvégien de Jonquière le samedi 30 janvier, ainsi que le Trail des géants au Mont-Bélu de La Baie le samedi 4 juin. Par contre, le Kapatatrail au Mont-Fortin de Jonquière n'aura pas lieu.

«À travers les événements du circuit, nous tenterons d'initier davantage de coureurs aux plaisirs de la course en sentier et de faire découvrir de magnifiques secteurs de la région», indique Frédérick Lessard, coordonnateur du Circuit et directeur de course. «Après une bonne première année d'opération, nous avons décidé de continuer en concentrant nos efforts sur trois courses, dont une nouvelle qui nous lance dans la voie des Ultra-trails.»

L'organisation se fait un devoir de faire de chaque course un événement, avec de l'animation, des jeux gonflables pour les enfants et des stands. Chaque rendez-vous se déroule dans une ambiance amicale et festive qui se termine par un repas et la remise des médailles.

Pour les amateurs de performance, les participants ayant pris part à au moins deux courses de 5 km ou plus pourront cumuler un pointage qui comptera pour le Gala régional du circuit, dont la 2e édition sera tenue à la Voie maltée de Chicoutimi. À la deuxième course, les coureurs amassent des points bonis au classement.

Pour le Trail nocturne, les inscriptions vont bon train avec quelque 80 préinscrits. L'organisation espère attirer entre 150 et 175 participants. L'an dernier, 125 coureurs de tous âges et de tous calibres avaient fait fi du froid sibérien pour relever le défi. Cette course dans les sentiers de raquette éclairés revêt un caractère unique qui semble fort apprécié par les participants.

En chiffres

  • 3 courses et 1 gala
  • 50 bénévoles ont collaboré au succès des trois courses
  • 88 km de sentiers de course à préparer
  • Plus de 1000 km de course et de marche pour repérer, nettoyer, sécuriser et baliser les parcours
  • Participation: 38% des femmes, 34 % des hommes et 28 % des enfants de 12 ans et moins
  • 500 repas servis
  • 24 villes représentées, dont 14 de l'extérieur de la région

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer