Lourd déficit au Club de golf de Chicoutimi

Président du Club de golf de Chicoutimi, Richard... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Président du Club de golf de Chicoutimi, Richard Létourneau (à gauche) a confirmé, dimanche, la nomination de Charles Ouellet au poste de surintendant.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Le Club de golf de Chicoutimi n'échappe pas aux difficultés qui frappent l'ensemble de cette industrie. Réunis en assemblée générale annuelle, dimanche, ses membres ont appris que la saison 2015 a pris fin avec des pertes importantes de 209 000$.

Avec des amortissements de 200 000$, cette situation a placé le club en manque de liquidités pour passer la période hivernale. Face à cette situation, le conseil d'administration a demandé un coup de pouce à son institution financière. Sa demande a été acceptée, mais le club s'est engagé à faire sa part pour améliorer le portrait.

Dans un premier temps, le conseil d'administration entend économiser 100 000$ dans la gestion des activités générales du club. Il se promet aussi d'exercer un contrôle beaucoup plus serré des comptes à recevoir et demande évidemment la participation des membres. Celle-ci se fera sur différents tableaux. Une contribution spéciale de 100$ par membre qui était consacrée à l'amélioration du parcours depuis deux ans sera dirigée vers la solidification de la situation financière en 2016. Un montant spécial de 75$ sera aussi demandé pour les mêmes raisons. À cela s'ajoutera une augmentation d'environ trois pour cent au prix de la cotisation annuelle.

Avec ces mesures, le conseil d'administration croit qu'il pourra redresser la situation ou au moins éviter d'aller encore plus bas si la prochaine année est aussi ordinaire que la précédente.

Les résultats financiers s'expliquent par une diminution des revenus dans tous les domaines sauf la restauration. Par exemple, les billets journaliers ont généré 48 000$ de moins qu'en 2014. De leur côté, les dépenses ont augmenté. Le mauvais état du terrain en début de saison a notamment entraîné des dépenses de 40 000$.

«Nous venons de connaître une année qu'on ne peut plus se permettre», a résumé le trésorier du club, Alain Fortin.

Une année mouvementée

Si la saison 2015 a été difficile financièrement, elle a aussi été mouvementée. En quelques mois, le club a perdu son directeur général, son surintendant et son chef cuisinier. Appelée à remplacer Jean-Benoît Gilbert au milieu de la saison, Sonia Potvin a été confirmée au poste de directrice générale. Charles Ouellet devient pour sa part surintendant.

Diplômé de l'Université Laval en agronomie, il effectue un retour au Club de golf de Chicoutimi puisqu'il a été à son emploi pendant près de dix ans. Il était jusqu'à tout récemment adjoint au surintendant du Club de golf Royal Québec.

«Je suis heureux d'être de retour dans ma région et très motivé, a mentionné le nouveau surintendant. Je trouve que le défi est extrêmement intéressant.»

Le poste de chef cuisinier sera comblé dans les prochaines semaines. De son côté, le professionnel Jonathan Moreau a été confirmé dans ses fonctions pour 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer