Patinage de vitesse: les Bleuettes sur le podium

Les Félicinoises Kasandra Bradette (argent) et Marianne Saint-Gelais... (Courtoisie Patinage de vitesse Canada, Bill Christ)

Agrandir

Les Félicinoises Kasandra Bradette (argent) et Marianne Saint-Gelais (or) ainsi que la Baieriveraine Valérie Maltais (bronze) ont accaparé le podium du 500m.

Courtoisie Patinage de vitesse Canada, Bill Christ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont été étincelants sur 500 m, hier, dans le cadre des Championnats canadiens seniors de patinage de vitesse sur courte piste présentés à l'Aréna Maurice-Richard. Les Félicinoises Marianne Saint-Gelais et Kasandra Bradette ainsi que la Baieriveraine Valérie Maltais ont monopolisé le podium du 500m, tandis que Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau est monté sur la troisième marche du podium, devancé par les frères Hamelin, Charles en tête suivi de François.

Le couple Saint-Gelais-Hamelin a du même coup continué de s'imposer en remportant chacun une deuxième distance consécutive en autant de jours. Chez les dames, Saint-Gelais et Bradette ont été à la hauteur de leur réputation. Les deux petites F1 sur longues lames ont pris un départ canon, distançant leurs poursuivantes jusqu'à l'avant-dernier tour où Valérie Maltais est venue les talonner après une superbe remontée.

«Le 500 m est une distance que j'adore et où je sais que je peux bien performer au niveau canadien, a confié Saint-Gelais dans un communiqué. En finale, je savais que Kasandra allait avoir un bon départ. Je ne voulais pas faire d'erreur en fin de course et la glace était vraiment moins belle. Ça me fait de gros points, alors que ça me classe au moins dans le top 3.»

À la suite de sa 13e position obtenue vendredi au 1000 m, cette deuxième place fait le plus grand bien à Kasandra Bradette. «Vendredi n'a vraiment pas été une bonne journée. Le 500m est ma distance et je suis arrivée avec une attitude où je voulais gagner. C'est ce que j'avais en tête à chaque début course», a commenté la Félicinoise.

Valérie Maltais est pour sa part montée pour la première fois sur le podium cette fin de semaine, elle qui avait terminé au 7e rang la veille au 1500 m.

«J'ai été agressive, j'ai eu de bons départs et je me suis bien positionnée dès le début des courses. La finale a été serrée et rapide. J'ai eu un petit accrochage au début de la course que j'ai réussi à rattraper, mais un 500 m, c'est court!»

Maltais espère faire le plein de points dimanche dans son épreuve fétiche, le 1000 m, distance dans laquelle elle a pris le sixième rang aux Jeux olympiques de 2014 en plus d'y établir un nouveau record olympique. Elle a également remporté le bronze sur cette distance aux Championnats du monde de 2014.

«Le 1000 m est une distance que je sais bien gérer et que je suis à l'aise de faire, a-t-elle dit. Mais en même temps, le calibre au Canada est de plus en plus serré et intense, et il y a de bonnes rivalités. Je devrai faire de bonnes courses intelligentes pour me rendre jusqu'en finale et être sur le podium.»

La Laterroise Marie-Ève Drtolet a pour sa part terminée deuxième de la finale B pour terminer au 6e rang de la distance.

Le bronze pour Girard

Dans la finale masculine, Charles Hamelin (40,644) a eu le dessus sur François Hamelin (40,795) pour mériter l'or devant son frère, qui a obtenu l'argent. Samuel Girard (40,838) a terminé en troisième place.

Pour Charles Hamelin, cette deuxième victoire en autant de jours n'a pas été une partie de plaisir. «Ç'a été une médaille qui a été travaillée très difficilement tout au long de la journée», a dit le quadruple médaillé olympique. À l'image de Charles Hamelin, Samuel Girard a vu beaucoup d'action dans ses courses et il a savouré sa troisième position après avoir pris le deuxième rang au 1500 m la veille.

«Ç'a été une journée remplie d'aventures avec beaucoup de dépassements et de chutes, a relaté Girard. «En finale, alors que je partais en quatrième position, j'ai eu un bon départ et j'ai profité d'une tentative de dépassement d'Olivier Jean qui a ensuite perdu de la vitesse et j'ai pu terminer au troisième rang.»

Gagnant des deux épreuves de 1000 m aux Sélections des Coupes du monde d'automne, Girard espère bien répéter ses performances dimanche. «Comme le 1000m est ma distance, je vais essayer d'aller chercher le maximum de points en remportant la finale», a-t-il affirmé.

Charles Hamelin espère toutefois remettre la main sur ce titre pour compléter le balayage.

Karina Montmigny, des Opti-Vites de Dolbeau, a bien... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Karina Montmigny, des Opti-Vites de Dolbeau, a bien tenté de dépasser sa rivale du Nouveau-Brunswick en finale A du 1500m, mais en vain.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Montminy en bonne position

Des quatre athlètes de la région bataillant pour accéder au niveau Élite, la Dolmissoise Karina Montminy est la mieux positionnée du lot, elle qui occupe le 3e rang après deux distances (1500m et 500m) dans le cadre du Défi A présenté au centre Georges-Vézina. À l'issue des deux autres distances au programme aujourd'hui (1000m et Super 1500m), les quatre meilleurs garçons et les quatre meilleures filles au classement cumulatif passeront en classe Élite, le plus fort calibre de compétition au Québec.

Outre Montminy, Mariane Guay, 15 ans, de Saint-Félicien, est l'autre candidate à passer au niveau supérieur. Hier matin, au 1500m, Montminy, 14 ans, a pris le 2e rang de la finale A après avoir tenté en vain d'effectuer un dépassement contre Sarah Gilbert du Nouveau-Brunswick. La Dolmissoise était satisfaite de sa course au 1500, même si elle a manqué d'énergie en fin de course. Elle était surtout satisfaite de son temps en qualifications. Les choses se sont bien déroulées au 500m aussi puisqu'elle a conclu au 3e rang.

Pour sa part, Mariane Guay a conclu la première journée au 13e rang du groupe 1. La Félicinoise a amorcé la journée en concluant au 4e rang de la finale B, échappant de peu la 3e place, la fille qui la talonnait l'ayant coiffée au fil d'arrivée en allongeant à temps le bout de sa lame. Même si c'est le prix de l'expérience, la Félicinoise était déçue, elle qui avait trimé dur pour remonter de l'avant-dernière position à la troisième durant la course. «Je me suis fait un peu accrocher et il a fallu que je travaille fort pour revenir. Ç'a été un peu dur. Je me suis fait dépasser à la fin. C'est choquant», a-t-elle commenté, gardant tout de même sa bonne humeur et son objectif bien en tête.

Du côté masculin, pas de chicane dans la cabane puisque Maxim Simard (Dolbeau) et Charles Fortin (Chicoutimi) sont ex aquo au 8e rang du groupe 1.

Quant aux quatre représentants de la région, leur but est surtout d'améliorer leur classement. Dans le Groupe 2 féminin, les Félicinoises ont quasi monopolisé le haut du classement. Maïka Robertson et Mélina Tremblay sont respectivement première et deuxième, tandis qu'Emmanuelle Simpson occupe le 4e rang. Camille Boivin, aussi de Saint-Félicien, pointe au 11e rang. Dans le Groupe 3, Jeanne Bergeron (Roberval) occupe elle aussi le premier rang.

Du côté masculin, dans le Groupe 2, les porte-couleurs des Comètes de Chicoutimi, Samuel Villeneuve et Benoit Rodrigue, détiennent respectivement les 11e et 16e positions.

La compétition provinciale reprend ce matin avec la présentation du 1000m, suivie en après-midi, du Super 1500m.

Débrouillards

Le club hôte de la compétition, les Comètes de Chicoutimi, a fait preuve de débrouillardise, hier, en mettant à contribution les connaissances de parents de patineurs. En effet, lorsque la compétition s'est amorcée, l'organisation s'est rendu compte que le chronomètre électronique qui établit les temps des coureurs ne fonctionnait pas. Les organisateurs ont dû procéder au chronométrage manuel durant toutes les qualifications, le temps qu'un parent, Serge Gagné, effectue une soudure de fortune qui a redonné vie à l'appareil!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer