Baptême pour Rafaël Harvey-Pinard

Steve Thériault et Rafaël Harvey-Pinard.... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Steve Thériault et Rafaël Harvey-Pinard.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rappelé par les Huskies de Rouyn-Noranda hier matin, Rafaël Harvey-Pinard disputera un premier match dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ce soir, à Rimouski.

La journée de l'attaquant de 16 ans des Élites de Jonquière s'annonçait pourtant sans histoire. Il a participé à l'entraînement de son équipe tôt hier matin avant de recevoir le fameux coup de fil lui annonçant la bonne nouvelle quelques heures plus tard, alors qu'il était à l'école. En après-midi, il a donc pris l'autobus en direction de Québec pour rejoindre les Huskies et finalement atteindre Rimouski en milieu de soirée. «Avant de me retrancher, l'entraîneur Gilles Bouchard m'avait dit que j'avais eu un bon camp. C'est sûr que je m'attendais peut-être d'être rappelé en cours de la saison, mais pas ce matin», a-t-il lancé en riant à l'autre bout du fil.

«Ça me donne de l'espoir et le goût de travailler encore plus fort» a exprimé Rafaël Harvey-Pinard après un souper d'équipe. Je suis vraiment excité. Oui, je ressens quand même un petit stress, mais d'après moi, après ma première présence, ça va disparaître.»

Retranché à la toute fin du camp des Huskies après une solide performance, le choix de 8e ronde a poursuivi son bon travail avec les Élites comme en fait foi sa fiche de 41 points, dont 15 buts, en 34 rencontres. Son rappel n'est donc pas tombé du ciel. «Ma saison va super bien, même mieux que ce que je m'attendais», d'estimer Rafaël Harvey-Pinard, satisfait tant individuellement que collectivement alors que les Jonquiérois sont au sommet du classement.

Pour sa part, Gilles Bouchard aurait aimé rappeler le Jonquiérois plus tôt dans la saison, mais quand l'occasion s'est présentée, le moment n'était pas bien choisi. Épargnés par les blessures en première moitié, les Huskies sont amochés depuis quelques semaines et l'entraîneur originaire de Normandin a décidé de passer à l'action.

«Là, le ''timing'' était bon. Son club midget est à Rivière-du-Loup dont il va pouvoir les rejoindre par la suite. On va le faire jouer vendredi et samedi on verra, mais c'est sûr qu'il va avoir un match», de mentionner Gilles Bouchard qui a bien hâte de voir la progression du jeune homme. «C'est vraiment un gars qu'on suit de près et qui est important pour nous. On verra au camp l'an prochain, mais c'est sûr que c'est un joueur qu'on aime bien et qu'on connaît bien», de raconter l'entraîneur des Huskies, vantant son sens du hockey.

Avec le gardien Samuel Harvey, ils seront donc trois représentants régionaux pour la rencontre face à l'Océanic. Questionné sur le rendement du gardien de 17 ans, Gilles Bouchard a mentionné que les choses s'étaient replacées après un début de saison plus difficile. Lors de ses trois derniers départs depuis le début décembre, Harvey a signé trois victoires, dont une par blanchissage, et concédé seulement quatre buts.

«On a donné beaucoup de matchs à décembre à Chase. Avant, on alternait plus, mais Chase méritait d'être plus souvent devant le filet. Quand on a envoyé Samuel dernièrement, ç'a bien été. C'est justement lui qui aura le départ vendredi à Rimouski», de confier Gilles Bouchard.

Sags: pointes de plume

• Les prochaines semaines seront plus conventionnelles pour les Saguenéens qui disputeront des matchs seulement la fin de semaine. Les entraîneurs en profiteront pour revoir les notions de base du système lors des entraînements où le rythme sera soutenu. «On est contents parce qu'on peut remettre tout le monde sur la même page avec les nouveaux également», d'estimer l'entraîneur-chef Yanick Jean, qui a rappelé à ses troupiers dès le début de la séance d'hier matin qu'il n'y avait pas de temps à perdre...

• Si certains attaquants des Sags se croient en sécurité dans l'alignement, ils pourraient être surpris. Yanick Jean n'a pas caché qu'il n'a pas apprécié l'ardeur de quelques joueurs lors des derniers matchs, particulièrement dans le top 6, et il espère un redressement rapidement, sinon il passera à l'action. «C'est bien beau vouloir garder les choses intactes, mais j'ai mes limites et surtout quand l'éthique de travail n'est pas à point», d'insister le pilote des Bleus, assurant que les joueurs concernés étaient au courant de la situation...

• Charles Hudon se retrouve au 41e rang des meilleurs espoirs de la Ligue américaine, selon le relevé publié par ESPN. L'attaquant de 21 ans originaire d'Alma continue d'amasser des points régulièrement à sa deuxième saison professionnelle avec 11 buts et 13 passes en 32 rencontres. Il a également disputé deux rencontres avec le grand club, amassant deux aides. Dans son texte, le journaliste Corey Pronman souligne ses habiletés de fabriquant de jeu en plus d'être capable d'évoluer dans toutes les situations...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer