Shayne Gauthier à la conquête de son rêve

Shayne Gauthier participera au traditionnel «combine» de la... (Photo courtoisie, Dorothée Harvey)

Agrandir

Shayne Gauthier participera au traditionnel «combine» de la NFL qui se tiendra cette année le 27 février à Baltimore.

Photo courtoisie, Dorothée Harvey

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Marcoux
Le Quotidien

Shayne Gauthier s'offre quelques jours de repos en Floride jusqu'au 9 janvier avant de s'attaquer à un des plus gros défis de sa carrière de footballeur: le traditionnel «combine» de la NFL qui se tiendra cette année le 27 février à Baltimore.

L'évènement se veut une belle vitrine pour le jeune secondeur de 23 ans. Il pourra démontrer ses habiletés physiques devant les équipes de la NFL. Le combine comprend, entre autres, un sprint sur une distance de 40 verges, un test sur la hauteur des sauts et une épreuve pour évaluer la rapidité des déplacements latéraux.

Rien à perdre

Le Dolmissois s'entraînera à l'Université Laval avec un préparateur physique et quelques coéquipiers qui participeront à ces tests. Shayne Gauthier ne ressent pas de pression à l'idée d'aller montrer ce dont il est capable à Baltimore.

«Je vais là-bas sans aucune pression. C'est certain que j'aimerais surprendre, mais il n'y a pas de recruteurs qui m'ont parlé encore. Je n'ai rien à perdre et tout à gagner en allant faire ce combine-là. Je suis plus excité que stressé» a-t-il partagé dans une conversation sur le réseau social Facebook.

Celui qui a terminé son baccalauréat en intervention sportive souhaite prendre une dizaine de livres pour atteindre le cap de 225 livres. Du haut de ses 5 pieds 11 pouces, il veut se démarquer par sa vitesse. Cette facette de son jeu lui a permis de mériter une place sur l'équipe d'étoiles universitaire québécoise, de terminer la campagne avec une récolte de 43,5 plaqués et de récolter un sac du quart.

Il estime que son périple lui coûtera plus de 1000$. Puisqu'il peut difficilement travailler durant la saison de football, sa famille l'aide beaucoup. Il songe à rechercher des commanditaires pour l'aider à se donner les moyens d'atteindre ses ambitions.

«J'aimerais remercier ma famille pour l'aide et le support qu'ils me donnent. Ils m'encouragent depuis que j'ai commencé à jouer à l'âge de 13 ans. Sans eux, je ne me serais jamais rendu là!»

Un rêve

Shayne a eu la chance d'assister pour la première fois de sa vie à une partie de la NFL entre les Dolphins et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche, à Miami. Une expérience qu'a pleinement savourée le #44 du Rouge&Or.

«C'est sûr qu'on aimerait tous se rendre là. La vitesse du jeu est incroyable. Les gars sont des machines de guerre! J'ai hâte de voir au combine les gars contre qui je vais compétitionner.»

Gauthier ne ferme pas la porte à un retour avec le Rouge&Or de l'Université Laval l'an prochain, s'il n'est pas en mesure de vivre de sa passion immédiatement. Par ailleurs, il croit en ses chances d'être sélectionné au prochain repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF).

Frédéric Marcoux, fmarcoux@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer