Grand Prix cycliste: une édition prometteuse

Après avoir dû composer avec une date moins... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Après avoir dû composer avec une date moins favorable l'an dernier, l'organisation du Grand Prix cycliste de Saguenay espère accueillir 18 équipes cette année, puisque l'événement se tiendra de nouveau entre la Classique de Philadelphie et le Tour de Beauce.

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La troisième édition du Grand Prix cycliste de Saguenay s'annonce remplie de promesses, ne serait-ce que par sa position avantageuse au calendrier de l'America Tour. En effet, l'épreuve de catégorie 2.2 de l'Union cycliste internationale aura lieu du 9 au 12 juin. Elle sera précédée par la très courue Classique de Philadelphie (5 juin) et suivie du Tour de Beauce (15 au 19 juin).

Sans vouloir présumer du nombre d'équipes qui seront au rendez-vous en 2016, le responsable des communications, Pierre Martel, mentionne que l'organisation aimerait bien atteindre la barre des 18 équipes, ce qui correspond pas mal à la capacité logistique maximale de l'organisation. «L'an passé, nous avions 12 équipes et l'année d'avant, on en avait 18. Nous, on cherche à se rapprocher du 18», convient-il en entrevue téléphonique.

Pierre Martel ajoute que cette année, l'organisation a pris les devants. Déjà, 31 invitations ont été envoyées à des équipes réparties aux quatre coins du globe.

Du lot, la formation américaine Novo Nordisk, qui était présente en 2014, a déjà confirmé sa présence. «Plusieurs ont manifesté leur intérêt, mais n'ont pas encore confirmé leur présence», précise Pierre Martel, qui est quand même optimiste pour l'édition 2016.

Faut dire qu'en 2015, l'organisation avait dû changer ses dates habituelles d'une semaine pour se retrouver à la fin mai (28 au 31). Saguenay devançait ainsi la Classique de Philadelphie (7 juin) et se retrouvait à deux semaines du Tour de Beauce (10-14 juin), un allié de la première édition de 2014.

«Cette fois-ci, on est en plein centre des deux événements, et c'est parfait pour nous. On s'attend à ce que la plupart des équipes de l'an dernier reviennent, auxquelles s'ajouteront celles qui étaient là il y a deux ans», avance M. Martel, en rappelant que les équipes auront ainsi l'occasion de faire une belle provision de points en l'espace de trois semaines.

Les invitations lancées, l'organisation se retroussera les manches au retour de la pause des Fêtes pour assurer le succès de la troisième édition.

Pour ceux et celles qui auraient le goût de mettre l'épaule à la roue, M. Martel mentionne qu'un poste de directeur reste à combler au sein du conseil d'administration.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer