Les Panthers toujours parfaits

Odell Beckham (13) et Josh Norman (24) ont... (Photo Associated Press)

Agrandir

Odell Beckham (13) et Josh Norman (24) ont été impliqués dans plusieurs confrontations musclées.

Photo Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Après un des matchs les plus robustes et les plus étranges de la saison dans la NFL, Cam Newton avait des sentiments partagés.

Ses Panthers de la Caroline ont survécu à une remontée record des Giants de New York pour demeurer invaincus cette saison grâce à un gain de 38-35, dimanche. Newton, qui a lancé cinq passes de touché, ne savait pas vraiment à travers quoi il était passé.

«C'est une sensation étrange dans le vestiaire, c'est bizarre, mais pas assez pour ne pas célébrer, a dit Newton, qui a aussi accumulé 100 verges de gains au sol. Nous voulons simplement trouver le moyen de gagner des matchs.»

Newton, qui a récolté 340 verges de gains aériens, est devenu le premier joueur de l'histoire de la NFL à connaître un match avec au moins 300 verges de gains par la passe, cinq passes de touché et 100 verges de gains au sol.

Les Giants ont égalé le pointage après avoir accusé un retard de 28 points au troisième quart, mais les Panthers ont signé une 14e victoire en autant de matchs cette saison grâce à un placement de 43 verges de Graham Gano alors que les dernières secondes s'écoulaient au cadran.

Les Panthers ont gagné leurs 18 derniers matchs de saison régulière. Newton a lancé 19 passes de touché à ses cinq dernières sorties et il en totalise 33 jusqu'ici cette saison.

Tout semblait facile pour les champions de la section Sud de la Nationale, qui menaient 35-7 avec 5:32 à faire au troisième quart. Mais les Giants (6-8) ont égalé le record des 49ers de San Francisco en effaçant un retard de 28 points. Les 49ers l'avaient fait en 1980 face aux Saints de La Nouvelle-Orléans.

La différence? Les 49ers avaient gagné le match en prolongation. Les Giants, eux, ont plutôt chuté à un match des Redskins de Washington dans la course au titre de la section Est de la Nationale.

Les Panthers rendront visite aux Falcons d'Atlanta et accueilleront les Buccaneers de Tampa Bay pour conclure leur saison régulière. Les trois équipes précédentes dans l'histoire de la NFL à avoir atteint un dossier de 14-0 - les Dolphins de Miami en 1972, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en 2007 et les Colts d'Indianapolis en 2009 - ont participé au Super Bowl. Seulement les Dolphins ont gagné le championnat.

«Ce sont deux rivaux de section et nous allons nous retrouver dans un environnement hostile à Atlanta, a noté Newton. Et nous devons négocier la semaine de Noël. Nous devons trouver un moyen de continuer à aller de l'avant et rester du bon côté des choses.»

Les Giants ont créé l'égalité quand Odell Beckham fils, impliqué dans plusieurs confrontations musclées avec le demi de coin Josh Norman, s'est faufilé derrière Norman pour capter une passe de 14 verges pour un touché avec 1:46 à faire. Beckham a perdu son sang-froid à plusieurs reprises pendant que Norman avait le meilleur sur lui pendant de longs moments. Il a toutefois réussi un jeu de 40 verges qui a mené au touché égalisateur.

Toutefois, Newton est resté de glace et a aidé les Panthers à franchir 49 verges pour mettre la table pour le botté victorieux de Gano.

«De retourner sur le terrain et les laisser avancer comme ça... Je n'arrive pas à comprendre ce que nous avons fait», a dit le demi de coin des Giants Dominique Rodgers-Cromartie, qui avait bloqué un placement plus tôt au quatrième quart.

Washington 35, Buffalo 25

Kirk Cousins a égalé un sommet personnel avec quatre passes de touché, en plus d'ajouter un majeur sur une course de 13 verges, et les Redskins de Washington ont signé une deuxième victoire de suite pour une première fois en plus d'un an, en plus de conserver le premier rang de la section Est de la Nationale, grâce à une victoire de 35-25, dimanche, face aux Bills de Buffalo.

Si les Redskins (7-7) ont fait un pas de plus vers une place en éliminatoires, les Bills (6-8) sont maintenant assurés de rater le tournoi de fin de saison pour une 16e année de suite, la plus longue séquence active dans la NFL.

Faisant mal paraître la défensive de Rex Ryan et des Bills et aidés par une punition bête sur un quatrième essai, les Redskins ont marqué des majeurs sur chacune de leurs trois premières possessions pour une première fois depuis septembre 1999. Ils menaient donc 21-0 au deuxième quart.

Cousins a complété ses neuf premières passes et a terminé le match 22-en-28 pour 319 verges de gains et aucune interception. Il a connu son sixième match d'au moins 300 verges cette saison, un record d'équipe.

Après un des matchs les plus robustes et les plus... (Photo Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Photo Associated Press

Les Seahawks s'assurent d'une place en séries

Russell Wilson a lancé trois passes de touché, dont deux en direction de Doug Baldwin, et les Seahawks de Seattle ont assuré leur place en éliminatoires pour une quatrième saison de suite en l'emportant 30-13 face aux Browns de Cleveland, dimanche.

Les Seahawks (9-5) ont signé une cinquième victoire de suite et, grâce aux défaites des Buccaneers de Tampa Bay et des Giants de New York, ont obtenu leur laissez-passer pour les séries.

Wilson a complété 21 de ses 30 tentatives de passes pour des gains de 249 verges. Il a repéré Baldwin pour des touchés de six et trois verges en première demie, et a ensuite rejoint Tyler Lockett sur 27 verges sur le premier jeu du quatrième quart. Wilson est devenu le premier quart à réussir trois passes de touché ou plus sans commettre d'interception dans un cinquième match de suite.

Johnny Manziel a lancé une passe payante de sept verges à Gary Barnidge sur la première séquence pour les Browns (3-11).

Texans 16, Colts 10

Après avoir souffert pendant 13 ans à Indianapolis, c'est finalement un quart numéro 3 qui a permis aux Texans de mettre fin à leur disette, dimanche.

Brandon Weeden les a aussi placés en tête de la section Sud de l'Américaine.

Avec les deux premiers quarts des Texans sur la touche, Weeden a pris la relève tard en première demie et le vétéran a offert une première victoire aux siens au domicile des Colts.

Weeden a guidé les Texans vers deux placements avant de lancer une passe de touché de huit verges à Jaelen Strong avec 10:36 à faire, aidant les Texans de Houston à l'emporter 16-10.

«Il est un pro, il agit comme un pro, il se comporte comme un pro, il est un pro, a dit l'entraîneur-chef des Texans Bill O'Brien. Je ne sais pas s'il connaît le livre de jeux par coeur, mais je pense qu'il peut aller sur le terrain et être fonctionnel.»

L'ancien choix de premier tour et ancien quart partant avait été retranché après deux saisons par les Browns de Cleveland. Il a éventuellement signé un contrat avec les Cowboys de Dallas, mais il a été laissé de côté en octobre puis libéré en novembre. Les Texans l'ont acquis le 18 novembre comme police d'assurance et il a rapporté des dividendes.

Les Texans (7-7) ont signé une première victoire en trois semaines, ont mis fin à une séquence de six défaites face aux Colts et ont maintenant une fiche de 1-13 dans leur histoire à Indianapolis.

Grâce à du bon travail en défensive - ils ont limité les Colts à seulement 190 verges - et à l'émergence de Weeden, les Texans sont maintenant en contrôle de leur section.

Vikings 38, Bears 17

Teddy Bridgewater a lancé quatre passes de touché, un sommet personnel, et a atteint lui-même la zone des buts une fois, aidant les Vikings du Minnesota à faire un pas de plus vers les éliminatoires grâce à une victoire de 38-17, dimanche, face aux Bears de Chicago.

Bridgewater a complété 17 de ses 20 passes pour 231 verges de gains et aucun revirement. Stefon Diggs a capté deux passes de touché, tandis que Jerick McKinnon et Zach Line ont aussi profité des passes productives de Bridgewater.

Adrian Peterson a raté quelques jeux en raison d'une blessure à la cheville gauche, mais il a quand même accumulé 63 verges de gains en 18 courses pour conserver le premier rang de la NFL pour les gains au sol cette saison.

Les Vikings (9-5) ont mis fin à une série de deux revers. Ils ont transformé un échappé et une interception de Jay Cutler en 14 points en deuxième demie.

Les Bears (5-9) ont subi une troisième défaite de suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer