Virage santé dans les arénas de Dolbeau-Mistassini

Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini, Amélie Paquet, coordonnatrice... (Photo courtoisie)

Agrandir

Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini, Amélie Paquet, coordonnatrice MC Santé, et Paul Morel, directeur sportif et de plein air, sont satisfaits de la réponse de la population au virage santé effectué dans les deux arénas de la municipalité.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Dolbeau-Mistassini prend un virage santé dans ses deux arénas en offrant des aliments plus nutritifs.

La Ville s'est associée à l'organisme MC Santé pour mettre en place ces alternatives santé. L'organisme a donc accompagné les concessionnaires dans l'élaboration des menus et a effectué de la promotion des nouveaux produits auprès des usagers des arénas.

Certains changements peuvent déjà être observés. Depuis novembre, de nouveaux produits comme des noix et des barres tendres sont disponibles dans la machine distributrice. Au comptoir, il est maintenant possible d'obtenir un berlingot de lait ou un jus de légume et il est possible de demander du pain de blé entier dans tous les repas qui contiennent du pain

«Il faut procéder étape par étape dans ce type de changement. L'idée n'est pas de tout remplacer ou de contraindre les gens à manger santé. Notre approche est d'ajouter graduellement des aliments sains et d'en faire la promotion afin que la demande des consommateurs évolue», explique Amélie Paquet, coordonnatrice de MC Santé.

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, pense que ce virage est nécessaire.

«Après avoir banni les boissons énergétiques, nous choisissons maintenant d'agir sur l'alimentation. Quand on sait le temps que certaines familles peuvent passer dans les arénas, on croit qu'il est essentiel qu'elles puissent se nourrir adéquatement. La Ville peut agir sur la diversification de l'offre et sur la sensibilisation et c'est particulièrement pertinent pour nos jeunes sportifs», avance-t-il.

Pour Paul Morel, directeur sportif et de plein air, cette mesure s'ajoute à d'autres initiatives visant la santé et la sécurité dans les arénas.

«Nous sommes aussi la première municipalité au Saguenay-Lac-Saint-Jean à obliger par résolution municipale le port de la visière complète pour les ligues de hockey adulte. Plusieurs centres sportifs songent à faire comme nous, parce que ce sont des mesures simples qui peuvent avoir des impacts intéressants.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer