Patin de vitesse junior: Claudia Gagnon 7e

Claudia Gagnon... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Claudia Gagnon

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Claudia Gagnon, des Comètes de Chicoutimi, a obtenu le meilleur résultat sur 1500 m parmi les athlètes de la région qui participent aux Championnats canadiens juniors courte piste tenus à Lévis en fin de semaine, en terminant au 7e rang. Cette compétition réunit les 59 meilleurs patineurs juniors au pays âgés entre 14 ans et 19 ans inclusivement, soit 28 patineurs masculins et 31 féminins.

Tout ce beau monde bataille pour l'un des quatre postes disponibles chez les femmes et autant chez les hommes afin de représenter le pays aux Championnats mondiaux juniors (29 au 31 janvier à Sofia, en Bulgarie).

Parmi les participants, quatre membres de l'équipe nationale junior de l'an dernier tenteront de nouveau de représenter le pays aux Championnats mondiaux juniors sur courte piste 2016, soit Genève Bélanger, Alyson Charles et Maxime Laoun, tous trois de Montréal, ainsi que Rosalie Tremblay, 17 ans, de Saint-Félicien. Cette dernière revient toutefois d'un repos forcé de près de trois mois en raison d'une commotion. Membre de l'équipe nationale de développement, la Félicinoise, qui avait pris part à ses premiers Championnats du monde juniors l'an dernier à Osaka au Japon, aimerait bien revivre l'expérience.

Outre Claudia Gagnon, Gabrielle Paquet de Dobleau occupe le 12e rang. «Léonie Bradet (Saint-Félicien) a été disqualifiée en demi-finale, ce qui l'a reléguée au 13e rang», mentionne David Simard, entraîneur du centre d'excellence Marc-Gagnon. Sa concitoyenne Catherine Mailloux détient le 17e rang. La Félicinoise Rosalie Tremblay a chuté en qualifications, ce lui a valu d'être disqualifiée et d'hériter du 19e rang. Les Dolmissoises Karina Montminy et Maude Tremblay (15 ans à peine) sont respectivement 21e et 31e après cette première épreuve. Dans le cas de Maude, elle a fait une chute, ce qui l'a reléguée au bas du classement.

«Rien n'est perdu pour Rosalie qui aura une grosse journée samedi. Pour les filles, la compétition est très serrée. Claudia a de très bonnes chances, même si ce sont ses premières expériences. C'est de bon augure», avance David Simard qui croit qu'il faudra attendre à dimanche avant d'être en mesure de savoir qui représentera le Canada aux mondiaux juniors. Dans le cas des patineuses de la région, la plupart d'entre elles y vont pour prendre de l'expérience.

Chez les garçons, Yannick Desmeules et Vincent Girard ont respectivement conclu au 9e et 21e rang. «Yannick est capable de faire mieux. Il s'attendait à plus, car il n'avait pas l'air très satisfait. Même chose pour Vincent. Il a fait une belle course, mais il a perdu pied et ça lui a un peu coûté sa place», résume David Simard en rappelant que tout est encore possible puisque ce n'est que la première épreuve au programme. Samedi, ce sera le 500 m.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer