Objectif: 1000 participants pour le Tour du mont Valin

Les propriétaires de la Boutique VO2, Dominic Piché... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les propriétaires de la Boutique VO2, Dominic Piché et Stéphane Perron, en compagnie d'Éric Larouche, président de Saguenay Événements. - photo le quotidien, Michel Tremblay

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trente ans après sa fondation, un vent de changement souffle sur le Tour du mont Valin avec l'entrée en scène de Saguenay Événements, un nouveau groupe qui prend la direction de la grande fête annuelle du ski de fond. Si le statu quo est maintenu pour la 31e édition du 19 mars 2016, la nouvelle équipe en place, avec à sa tête l'homme d'affaires Éric Larouche, a plein d'idées pour les éditions subséquentes puisqu'elle souhaite atteindre l'objectif des 1000 participants en 2017.

Mercredi, en conférence de presse, le président de Saguenay Événements, Éric Larouche, a rappelé que le Tour du mont Valin constitue un rendez-vous appréciable pour l'économie et le tourisme. Mettant son chapeau de président de l'Association touristique régionale (ATR), Éric Larouche a souligné que le Tour du mont Valin peut s'avérer fort intéressant pour développer un produit touristique structurant capable de générer de nouvelles retombées économiques pour la région, en plus de promouvoir les saines habitudes de vie.

«Les décisions que nous prenons à partir d'aujourd'hui ont pour objectif d'atteindre les plus hauts sommets et faire en sorte que les participants vivent la plus belle de leurs expériences sportives. On veut que la participation à l'édition 2016 soit significative avec au moins 600 inscriptions et par la suite, on veut monter ça au moins à 1000», a indiqué le président Larouche qui planche sur différents projets et qui invite toutes les personnes intéressées à s'impliquer à se joindre à eux.

«On veut arriver avec notre festival des sports hivernaux et ajouter différentes activités, comme un critérium au centre-ville. Ce n'est pas encore défini, mais on travaille encore là-dessus. C'est un objectif que l'on se donne pour 2017 et il y a encore beaucoup de travail à accomplir.»

Les installations du Parc national des Monts-Valin, où se déroule l'événement, seront-elles en mesure d'accueillir autant de participants? Car déjà, avec 630 inscrits l'an dernier, le stationnement n'était pas évident. «On a demandé à la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) de nous sortir le plan d'aménagement. On va voir l'espace qu'on a, on va se faire un schéma d'aménagement et on va voir ce qu'on peut faire pour pouvoir grandir», a-t-il expliqué en ajoutant que le directeur du parc, François Guillot, siège d'ailleurs sur le comité organisateur, ce qui leur fournit un lien direct pour être capable d'atteindre leurs objectifs.

Deuxième au Québec

Le Tour du mont Valin, qui a vu passer les plus grands skieurs de fond du Québec, est le deuxième plus gros événement du genre au Québec, après la Keskinada de Gatineau, une étape du World Loppet. «L'édition 2016 en sera une de stabilité et d'amélioration tout en ayant comme objectif d'atteindre entre 500 et 600 participants, souligne la coordonnatrice Lucie Maltais. Nous travaillons présentement à améliorer le parcours en collaboration avec nos bénévoles et la SEPAQ.» Déjà 250 personnes se sont prévalues de la préinscription.

La conférence a également permis d'officialiser la transition entre les deux organisations, avec la présence de René Tremblay, membre fondateur du TMV. L'Aménagement des monts Valin inc. (AMVI) passe volontairement le flambeau après plus de 30 ans d'implication. «C'était le temps parce que si on reste tel quel, on stagne et c'est invariablement la décroissance qui suit. Ça prend des énergies nouvelles, du sang neuf, de nouvelles compétences, de nouveaux commanditaires et de nouvelles approches pour grandir. Ça prend aussi de la permanence», a-t-il affirmé en saluant l'appui de Promotion Saguenay et de l'ATR.

Le président de l'AMVI quitte avec la satisfaction du devoir accompli, lui dont le trio fondateur avait réuni 37 participants pour le premier 55 km de l'avant-première. «On a réussi à camper le Tour du mont Valin comme une destination hivernale incontournable au Québec. Le tour jouit d'une bonne notoriété et d'une bonne crédibilité. C'est (maintenant) à une équipe chevronnée de le faire grandir», a-t-il conclu en remerciant tous les bénévoles, commanditaires et partenaires qui ont collaboré pendant ces 30 dernières années.

• L'organisme Saguenay Événements, qui a déjà un comité en place pour les Cols du Fjord, aura aussi un comité pour le volet Tour du mont Valin (TMV). Outre Éric Larouche, les membres du comité administration sont Denis Bouchard (Le Quotidien/Progrès-Dimanche), André Bouchard (Construction Tect-Hab), François Guillot (Parc national des Monts-Valin), Philippe Gagnon (sports d'excellence UQAC), Hugo Gilbert (Intercar) et Pierre Lavoie (Grand défi Pierre Lavoie). Dans ce dernier cas, Pierre Lavoie agira comme conseiller externe...

• La directrice générale, Lucie Maltais, assurera une transition toute en douceur en poursuivant son travail et en maintenant une belle continuité...

• Pour la 31e édition, le Tour du mont Valin demeure l'hôte de la finale du Circuit des maîtres (ski de fond) et la finale de la Coupe des neiges (raquette).

• Les différentes distances du Tour restent les mêmes, soit le petit tour de la relève (3,6 et 9 km), le 12 km, le 20 km, le 38 km et le 45 km de ski de fond dans les styles classique et libre, ainsi que les 7 km et 12 km en raquette. Le sens du parcours demeure aussi inchangé, du moins pour l'édition 2016...

• Encore cette année, question d'encourager les saines habitudes de vie en milieu de travail, le Tour revient avec le Forfait Équipe d'Entreprise qui permet de former des équipes d'employés pour relever à ce défi. Toute l'information sur le site rafraîchi du tour (www.tourmontvalin.com)...

• L'organisation du Tour du mont Valin peut compter sur d'excellents ambassadeurs, puisqu'elle a conclu un partenariat avec l'équipe de compétition de ski de fond de la Boutique VO2 de Chicoutimi. Composée d'une vingtaine de fondeurs expérimentés, l'équipe «Tour du mont Valin propulsé par VO2» parcourra le Québec pour les étapes du Circuit des maîtres ainsi que celles du circuit régional.

• De plus, Pierre Lavoie, Simon Thibeault et Sébastien Lapointe prendront part à la Keskinada et feront la promotion du TMV. Dans le cas de Lapointe, à noter qu'il fera un programme double à Gatineau, puisqu'il prendra part aux deux épreuves consécutives (en classique, puis en patin)...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer