Pas d'impact majeur pour la Traversée du lac Saint-Jean

Présidente du conseil d'administration de la Traversée internationale du lac... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Présidente du conseil d'administration de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Ginette Fortin ne croit pas que ce marathon international payera le gros prix pour la décision des responsables de la Traversée du lac Memphrémagog de ne pas présenter leur événement en 2016. Elle a bon espoir que les Jeux olympiques de Rio aideront Roberval à attirer un grand nombre de nageurs de haut niveau.

La Traversée du lac Memphrémagog a été annulée pour 2016 en raison d'un manque de relève pour l'organiser. L'été dernier, l'événement s'était résumé à une épreuve de dix kilomètres non sanctionnée par la FINA.

Le retrait du marathon de 34 kilomètres de Magog n'avait pas vraiment eu d'influence sur la Traversée internationale du lac Saint-Jean et sa présidente souhaite qu'il en soit encore ainsi en 2016.

«Nous sommes dans l'incertitude, note Ginette Fortin. Nous étions dans l'incertitude l'été passé quand Magog a décidé de ne pas présenter de marathon de 34 kilomètres et ça n'a pas eu d'impact finalement. Nous espérons que ce sera la même chose l'an prochain.

«Je demeure optimiste. 2016 sera une année olympique. Les Jeux auront lieu au mois d'août et nous pensons être assez bien placés au calendrier pour attirer de très bons nageurs, comme ce fut le cas en 2012. Nous avions eu beaucoup de demandes. Pour les nageurs, le 10 kilomètres à Roberval avait été un entraînement.

«Je ne crois pas que l'impact sera très grand pour nous, mais c'est triste de penser que Magog n'y sera pas en 2016. Nous ne sommes pas nombreux en Amérique du Nord. Plus il y a de compétitions et plus on a de chances d'attirer des nageurs. Notre marathon reste celui qui offre les bourses les plus élevées. Traverser le lac Saint-Jean demeure un défi important pour les nageurs.»

Par ailleurs, la Traversée devrait annoncer son nouveau directeur général dans les prochains jours.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer