Journée faste pour nos patineurs

À la deuxième course de 1500 mètres de... (Photo AP)

Agrandir

À la deuxième course de 1500 mètres de la fin de semaine, la Baieriveraine Valérie Maltais a remporté la médaille d'argent en se faufilant entre les Coréennes Suk Hee Shim et Alang Kim.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a joué un rôle de premier plan dans les succès de la délégation canadienne au cours de la dernière journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste présentée à Shanghaï, en Chine. Marianne St-Gelais, Valérie Maltais et Samuel Girard ont tous ajouté une médaille individuelle à leur collection, en plus de contribuer à la présence de leur équipe sur le podium des épreuves à relais.

Après avoir remporté sa deuxième médaille d'or en carrière au 1000 mètres samedi, sa première depuis octobre 2012, Valérie Maltais a conclu la deuxième course de 1500 mètres du week-end en deuxième place en se faufilant entre les Coréennes Suk Hee Shim et Alang Kim.

«J'ai effectué un dépassement intérieur qui m'a pris beaucoup de temps et d'énergie pour atteindre la première position, a raconté la patineuse de La Baie. Une fois en avant, j'ai réussi à garder la tête jusqu'à ce qu'il reste un tour à faire. J'ai vraiment donné le tout pour le tout à la fin, mais c'était une course rapide et j'ai commencé à manquer d'énergie. J'ai toutefois réussi à garder ma deuxième place et je suis contente. Je savoure très bien cette médaille d'argent. Personnellement, c'est une de mes meilleures journées et fins de semaine en carrière.»

Pour sa part, Marianne St-Gelais a touché l'argent au 500 mètres, méritant du même coup sa septième médaille en huit épreuves individuelles jusqu'ici cette saison. L'athlète de Saint-Félicien avait été écartée du podium pour la première fois, samedi.

«Je me sentais bien aujourd'hui, un peu comme samedi, a indiqué Marianne St-Gelais, qui a terminé entre les Chinoises Kexin Fan et Chunyu Qu. Samedi, j'étais un peu déçue d'avoir chuté, car je sentais que je pouvais être sur le podium. Mais malheureusement, ce n'est pas arrivé.»

«En finale aujourd'hui (dimanche), j'avais non seulement une Coréenne et une Chinoise à gérer en arrière, mais également une autre Chinoise (Kexin Fan) en avant. J'ai bien réussi à contrôler ma deuxième position. C'est vrai que je n'ai pas gagné la course, mais j'ai réussi à garder ma deuxième position. Dans une course du niveau que j'ai eu en finale, c'est très satisfaisant.»

Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, a été éliminée en quart de finale du 500 mètres, ce qui s'est transformé en onzième place au classement général.

Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a été le seul patineur masculin à atteindre le podium d'une épreuve individuelle masculine disputée dimanche. Troisième au 500 mètres, il a été devancé par le Chinois Dajing Wu et le Néerlandais Sjinkie Knegt. Il a ainsi atteint ses objectifs de la fin de semaine, remporter une médaille et participer à la finale A de son autre épreuve (le 1000m).

«Je suis content! J'ai eu des dérapages, mais j'ai réussi à les contrôler et j'ai eu un gros ''finish''. Avec ma troisième place, je complète les trois couleurs cette saison», a noté Samuel Girard.

Malgré une malchance, ce dernier a aussi aidé le Canada à terminer au troisième rang du relais masculin. Avec 22 tours à faire, un patineur chinois a perdu pied dans un virage et a entraîné Girard dans les matelas de protection. L'équipe canadienne, qui comptait aussi dans ses rangs Charles Hamelin, Patrick Duffy et Charle Cournoyer, a tout de même été en mesure de suivre la Hongrie et l'Italie au fil d'arrivée.

Du côté féminin, St-Gelais, Maltais, Bradette et Audrey Phaneuf, de Saint-Hyacinthe, ont dû faire preuve de patience avant d'obtenir la confirmation de leur deuxième position. Les juges ont effectué une longue étude d'une reprise vidéo en raison d'un contact avec la formation chinoise. Celle-ci a finalement été pénalisée. Les Sud-Coréennes ont remporté l'or et les Pays-Bas ont eu droit au bronze.

Le Canada a conclu la portion automnale de la saison de la Coupe du monde avec 32 médailles. Avec deux étapes à l'horaire pour le début de 2016, l'équipe est bien placée pour battre la récolte de 38 médailles réalisée en 2011-2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer