La Fondation Timi accorde sept bourses

Quatre membres du conseil d'administration de la Fondation... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Quatre membres du conseil d'administration de la Fondation Timi, Laval Leclerc, Guy Wauthier, Jean Laflamme et Pierre-Albert Potvin, ont remis des bourses à quelques représentants du milieu sportif de l'arrondissement Chicoutimi, mardi.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Quarante-trois ans après les Jeux du Québec qui lui ont donné naissance, la Fondation Timi reste bien active. Son conseil d'administration a de nouveau fait preuve de générosité, mardi, en remettant des bourses à des jeunes des milieux sportif et culturel de l'arrondissement Chicoutimi.

Le monde du sport a eu droit à la plus grosse part du gâteau puisque six athlètes et un club ont eu droit à un total de 9500 $.

La bourse la plus importante (2000 $) a été remise à un spécialiste du taekwondo, Jonathan Riverin. Étudiant en Sciences de la nature du Cégep de Chicoutimi, il fait partie des athlètes les plus prometteurs de sa discipline au Québec.

Jérémi Gagnon (tennis), Océane Fillion (planche à neige) et Adrianna Émond (biathlon) ont reçu un chèque de 1500 $ pour les aider à poursuivre leurs objectifs. Gagnon, qui aura 13 ans en janvier, aimerait participer au Championnat canadien U14 en 2016. Fillion a agrémenté sa saison 2014-2015 de médailles d'or aux Jeux du Canada et au Championnat canadien junior. Plusieurs camps d'entraînement sont inscrits à son agenda en prévision d'une éventuelle participation aux Jeux olympiques de la jeunesse, en févier, à Lillehammer. Émond fait partie des athlètes de la division Espoir de la Fédération québécoise de biathlon et elle vise aussi une place aux finales nationales.

Émilie Desjardins (curling) et Tommy Lapointe (tir à la carabine) ont mis la main sur un chèque de 1000 $. Desjardins, après avoir vu son équipe terminer deuxième au classement juvénile l'an passé, aimerait bien représenter le Québec au Championnat canadien junior de curling. De son côté, Lapointe a obtenu une place au sein de l'équipe nationale de développement de la Fédération de tir du Canada en 2015 et il a les yeux sur l'équipe élite en 2016.

Le Club de soccer de Chicoutimi a reçu 1000 $ pour l'aider à poursuivre son travail auprès des joueurs de l'arrondissement Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer