Encore une médaille pour Marianne

La patineuse de vitesse Marianne Saint-Gelais... (Archives La Presse)

Agrandir

La patineuse de vitesse Marianne Saint-Gelais

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les patineurs canadiens sur courte piste ont mis la main sur trois médailles, hier, lors de l'épreuve du 500 m de la Coupe du monde présentée à Nagoya, au Japon. Charles Hamelin et François Hamelin (Sainte-Julie) ont respectivement gagné l'or et le bronze chez les hommes, tandis que la Félicinoise Marianne Saint-Gelais a mérité le bronze chez les femmes, remportant ainsi une cinquième médaille en cinq épreuves individuelles jusqu'ici cette saison en Coupe du monde.

Marianne Saint-Gelais a vu sa série de podiums se poursuivre avec une médaille de bronze au 500 m (44,579), sa troisième sur cette distance cette saison. Devancée par la favorite de cette distance, la Chinoise Fan Kexin (44,078), et la Britannique Elise Christie (44,224), la Félicinoise nourrissait des sentiments partagés, déçue du déroulement de sa course.

«Déjà, en quarts de finale, je savais que j'aurais une bonne journée. J'avais une finale relevée, notamment avec Elise Christie, et je savais que ce serait rapide, a expliqué Saint-Gelais. Mais en finale, la Polonaise Natalia Maliszewska a tenté un dépassement qui m'a fait faire un virage extrêmement large. La seule chose à quoi je pensais à ce moment était de ne pas tomber. J'ai même accroché Elise (Christie) et j'avais peur que nous chutions toutes les deux. Ça m'a amenée en quatrième position. Avec deux tours à faire, j'ai réussi à redépasser la Polonaise (qui a été par la suite disqualifiée), mais ma course était finie», a-t-elle déploré.

«C'est très décevant, car je m'entraîne pour rivaliser contre les meilleures et je n'ai pu le faire en finale aujourd'hui. Je suis quand même contente du résultat, mais déçue de n'avoir pu rivaliser et savourer pleinement cette course-là aujourd'hui. Il y aura toutefois d'autres occasions.»

Sa concitoyenne Kasandra Bradette a pour sa part pris le 6e rang au total, après avoir décroché la 2e position dans la finale B.

Charles Hamelin (41,016) a devancé d'un millième de seconde le Sud-Coréen Kwak Yoon-Gy (41,017) pour remporter sa deuxième médaille d'or consécutive au 500 m. Il était également monté sur la plus haute marche du podium dans cette épreuve à Toronto. «J'ai eu un petit moment de panique à la fin lorsque le Coréen s'est pointé à l'intérieur et j'ai eu besoin d'un ''photo finish'' pour confirmer que je l'avais emporté. Ce n'est pas tous les jours qu'on gagne une course par un millième de seconde, mais on le prend quand ça passe! Surtout que j'étais en finale avec mon frère et j'étais content», a dit Charles, l'aîné des deux frères.

Quant à François (41,889), il s'agit d'une deuxième médaille de bronze en autant de Coupes du monde, l'autre ayant été gagnée à Toronto au 1500 m. «Après avoir connu une de mes meilleures courses de 500m plus tôt dans la journée, disons que ça n'a pas été une de mes meilleures en finale, mais ç'a fini en un podium, a-t-il souligné. Je me suis encore prouvé que je suis de retour dans le top mondial. Deux podiums en cinq distances pour moi, c'est probablement ma meilleure séquence en carrière. C'est super encourageant et super le fun!»

Valérie Maltais 4e

Parmi les autres athlètes de la région en action, la Baieriveraine Valérie Maltais a terminé au pied du podium au 1500 m. Elle a été devancée par trois Sud-Coréennes.

«J'ai patiné pour essayer de gagner cette course-là comme j'ai l'habitude de le faire, soit en me positionnant pour bien réagir aux mouvements. Il m'a manqué un peu de vitesse à la fin, mais je suis quand même contente», a fait savoir Maltais.

Chez les hommes, Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau) a été le seul Canadien en finale A du 1500 m où il a conclu au 5e rang.

Au relais, les équipes féminine et masculine du Canada se sont toutes deux qualifiées pour les finales A de dimanche, en prenant chacune le deuxième rang de leur vague de demi-finales. Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer (Boucherville) et Patrick Duffy (Ontario) étaient en action chez les hommes. Chez les dames, c'était Marianne Saint-Gelais, Valérie Maltais, Kim Boutin (Sherbrooke) et Kasandra Bradette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer