Le CrossFit, une belle surprise

Je ne pensais pas que les mouvements d'haltérophilie... (Photo Le Quotidien)

Agrandir

Je ne pensais pas que les mouvements d'haltérophilie pouvaient apporter autant de bien fait. Ils demandent une grande concentration.

Photo Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

CHRONIQUE / Sincèrement, je ne m'attendais pas à aimer autant ça. Sauter sur une boîte de bois, faire des tractions et réaliser des mouvements d'haltérophile pour un type de mon gabarit et de mon âge me paraissait illogique.

Eh bien non! J'ai du fun. Au contraire de la course, du vélo et de la natation, l'entraînement croisé (CrossFit) demande une grande concentration sur ce que l'on fait. Le système nerveux est en marche et doit être très alerte. Les mouvements à faire sont spécifiques et il faut bien se positionner.

Après plus d'un mois, je commence à faire des mouvements d'haltérophilie acceptable. Comme je suis débutant avec quelques autres personnes, les plus expérimentés ou les entraîneurs d'Actiforme P3 M ont toujours un oeil sur nous. «N'oublie pas de ''tighter'' ton dos et tes bras. Pousse avec tes jambes, ce n'est pas avec tes bras que tu dois forcer, mais tes jambes et ton ''core'' (ceinture abdominale)», répète Martin Germain.

Pour réussir, il faut penser à plein de choses pour réaliser ce mouvement qui prend deux secondes à faire. Un des premiers enseigné est l'arraché en suspension. Il faut placer la barre en haut du genou et être en position de demi-squat. Les fesses bien sorties, la tête et les pectoraux en avant; ainsi le dos se retrouve automatiquement droit. On contracte les abdominaux, monte la barre à l'aide des trapèzes tout en se propulsant avec les jambes. Puis, arrive le moment crucial, où il faut aller se placer sous la barre tout en tournant les poignets et projeter les coudes vers l'avant pour que la barre arrive sur les clavicules.

C'est à force de répéter ce mouvement, celui du soulevé de terre (deadlift) ou de pousser la barre à bout de bras que l'on saisit que l'haltérophilie demande de la coordination, de la force et de la souplesse.

L'entraînement du jour (WOD)

Venant des sports aérobiques, ce sont les enchaînements plus cardio qui me branchent. Je vous dis qu'enchaîner 25 séries de cinq pompes (push-up), 30 secondes de corde à danser et lancer cinq fois le plus haut possible un ballon de 15 livres peut paraître facile et simple. C'est l'accumulation des séries et la vitesse à laquelle on réalise les exercices qui épuisent. Je finis par regarder l'horloge pour voir si l'entraînement du jour achève. Et je m'aperçois que le groupe a fait 125 pompes.

Surtout, ce qui est bénéfique dans mon cas, c'est que je renforcis ma ceinture abdominale. Les muscles qui la composent sont primordiaux pour avoir une bonne posture et pratiquer des sports d'endurance comme la course.

Je ne suis pas le seul à découvrir les bienfaits de l'entraînement croisé. Michel Bouchard, qui a commencé en même temps que moi, a la piqûre. «J'ai hâte de venir. Je ne lève pas de grosses charges, mais je fais plusieurs répétitions. Je sens des gains pour ma force musculaire. Je suis sûr que ça va être bénéfique pour le ski de fond cet hiver, car j'en ai fait la semaine passée à la forêt Montmorency et j'avais beaucoup de force pour une première sortie», mentionne le propriétaire d'un magasin de sport.

Même son de cloche pour Samuel Minier, ce jeune homme de 15 ans qui se rend au gym trois à quatre fois par semaine. Il est surpris par sa progression. «Au début, j'avais de la misère à lever 35 livres à l'arraché et là je mets beaucoup plus de charges. Je m'améliore. J'aime vraiment ça», mentionne-t-il.

Ceux qui ont commencé en même temps que moi ont le même objectif: réussir un des mouvements le plus durs à l'entraînement croisé, soit de marcher sur les mains. On s'en reparle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer